Laurent Blanc

L'équipe de France a fait un grand pas vers la qualification pour l'Euro 2012 en Ukraine et en Pologne. Mais il faudra encore prendre un point face à la Bosnie, mardi. Et Laurent Blanc va devoir une nouvelle fois jongler avec une infirmerie bien garnie.

Laurent Blanc n'a pas que des raisons de se réjouir, malgré le large succès acquis aux dépens de l'Albanie au stade de France (3-0). La prestation a enfin convaincu tant sur le fond (les Bleus ne s'étaient plus imposés par trois buts d'écart depuis 2009), que sur la forme. Malheureusement, l'infirmerie des Bleus accueille trois nouveaux arrivants, qui partent incertains pour la finale du groupe D, contre la Bosnie.Patrice Evra et Yoann Cabaye ont été touchés durant la rencontre et ont dû sortir en cours de match. Leur participation contre les Bosniens est incertaine. Voilà de nouveaux maux de tête en perspective pour le sélectionneur qui ignore déjà s'il pourra compter sur Eric Abidal (contracture au biceps fémoral) et Kévin Gameiro qui souffre du genou.

L'ancien technicien bordelais ne veut prendre aucun risque et sait de toute façon, qu'il peut s'appuyer sur des remplaçants, qui se sont montrés efficaces et très motivés contre la Bosnie (Rémy, Debuchy ou Réveillère, notamment): "Si dimanche, ils ne sont pas à 100%, je ne vois pas comment ils peuvent jouer mardi" a déclaré un Blanc fataliste, en parlant des 'incertains'. Ceux qui seront alignés dès le départ seront aptes médicalement et physiquement pour le match. Il ne va pas falloir prendre de risque à ce niveau, ça mettrait le collectif en danger et j'ai horreur de ça."

Le sélectionneur se donne donc jusqu'à dimanche soir pour appeler de possibles renforts en cas de forfaits en cascade. C'est à ce moment qu'il en saura davantage sur les chances d'Abidal, Evra ou Gameiro et qu'il commencera à griffonner des noms sur son 4-2-3-1 remis au goût du jour (puisque le système en 4-4-2 utilisé face à l'Albanie n'est plus viable "au plus haut niveau).

Laurent Blanc: "On a un problème avec Cabaye"

Laurent Blanc est particulièrement inquiet pour le possible forfait du milieu de Newcastle, Yohann Cabaye, l'une de ses nouvelles pièces maîtresses au milieu de terrain. "On a un problème avec Cabaye qui est devenu un joueur important. Techniquement, il est très bon et très intelligent dans les déplacements et intéressant dans les replis défensifs" regrette sans ambage le "Président". Avant d'ajouter que la blessure pourrait être plus grave que prévu : "C'est un sale coup qu'il a reçu". N'empêche, il ne sera pas simple pour le technicien tricolore de trouver une solution de rechange à ce poste avec la méforme récurrente d'Alou Diarra et la blessure de Blaise Matuidi. Le compte à rebours a commencé et Blanc risque de virer insomniaque d'ici au choc contre la Bosnie.