Équipe de France : Mathieu Valbuena raconte son incroyable but

Mercredi soir, la France a dominé l'Italie 2-1 en match amical. Tous s'accordent à dire que la victoire est belle, mais tous refusent également de céder à l'euphorie. Mathieu Valbuena a, quant à lui, raconté son incroyable but.

Il y a des soirs comme ça, où certains joueurs sont plus inspirés que d'autres. Pendant que Zlatan Ibrahimovic inscrivait l'un des plus beaux buts de l'histoire, Mathieu Valbuena faisait dans la finesse également en marquant une praline en pleine lucarne.

"C'est l'un des plus beaux"

Mercredi soir à Parme, Mathieu Valbuena ne s'est pas posé de question. Alors que la France était menée 1-0, le Marseillais a remis son équipe sur de bons rails. Profitant d'un mauvais contrôle de Ribéry, le Petit vélo a dribblé deux joueurs sur la gauche avant de tromper Sirigu d'une somptueuse frappe en lucarne opposée. Dans une interview accordée à L'Équipe, Valbuena a raconté son but : "J'étais dans une situation que j'affectionne beaucoup, et je me suis dit : 'bah là, je vais aller au bout'. Je me retrouve face à Verratti, je le dribble sur le côté, je re-rentre intérieur parce qu'il y a un autre joueur, il y a de l'espace, j'enveloppe ma frappe côté opposé. Il y a de la réussite, mais c'est ce que je voulais faire."

Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que le Phocéen inscrivait un but de la sorte : "Celui-là, il ressemble beaucoup à celui que j'avais inscrit contre Dortmund en Ligue des champions.  C'est l'un des plus beaux, l'un des plus émouvants aussi. C'est en sélection, contre l'Italie, à un poste auquel j'évoluais pour la première fois en équipe de France, et puis derrière, il y a la victoire. C'est une très bonne soirée."  Malgré ce but, une place de titulaire chez les Bleus ne lui est toujours pas assurée, lui qui est en concurrence avec Jérémy Ménez notamment : "Je ne me pose pas de questions. Le coach me fait confiance, mes équipiers aussi. Ce n'est que du plaisir. Après, marquer des points... C'est sûr que je suis ambitieux. Une revanche ? Non, je n'aime pas ce mot. Je n'ai jamais rien eu dans la facilité. Quand on me fait jouer, j'essaye de tout donner. J'ai pris mon mal en patience. Quand tu travailles, tu es toujours récompensé."

"C'est un superbe résultat"

Malgré un but d'exception, il se pourrait bien que l'homme du match ne soit pas Mathieu Valbuena, mais bel et bien Didier Deschamps. Le sélectionneur des Bleus a une nouvelle fois laissé parler tout son talent, avec un coaching gagnant. Ménez, entré en cours de jeu a grandement participé au but de Gomis, lui aussi entré en seconde période. L'ancien coach de l'OM peut donc être fier de ses choix, mais également de la tournure du match, comme il l'a confié à TF1 : "On a rencontré le vice-champion d'Europe. Certes, il nous a malmenés mais on a fait des efforts. Ils auraient pu égaliser mais on aurait pu leur faire mal avec un troisième but aussi." Avec deux tirs sur la transversale, œuvres de Balotelli et Giaccherini, il est vrai que la Nazionale aurait mérité un autre résultat.

Mais La Desch' préfère retenir l'essentiel, la victoire, et la prestation des joueurs : "C'est un superbe résultat ici face à une équipe qui a beaucoup de qualités même s'il manquait quelques joueurs. C'est notre dernier match de l'année civile et finir par une victoire en Italie arrangera peut-être notre classement Fifa. Je vais féliciter les joueurs car il y a eu des efforts de fournis. C'est dans la continuité." Mais personne n'est tombé dans l'euphorie. Comme le rappelle Patrice Evra, "l'objectif c'est la Coupe du monde, pas de faire match nul en Espagne et de battre l'Italie." Voilà quelque chose de bien clair pour les Bleus, qui sont pour le moment deuxième de leur groupe. Prochaine échéance, le 6 février 2013, face à l'Allemagne.