Le but de Benzema à Sarajevo a marqué un tournant

Après ces deux défaites inaugurales, et alors que les doutes ressurgissent, le match face à la Bosnie va marquer un tournant...

Quatre jours après la désillusion de la Biélorussie, la France se déplace à Sarajevo avec la peur au ventre. Forte d'un quatuor offensif de feu (Pjanic-Misimovic-Ibisevic-Dzeko), la Bosnie semblait pouvoir renverser une fois de plus les Bleus. Mais à la surprise générale, ils vont livrer un match en tout point remarquable, à la fois défensivement et offensivement. Grâce à Benzema et Malouda, l'équipe de France se récupère parfaitement de la défaite de Saint-Denis. La confiance est de retour et va perdurer lors des deux matches suivants. Au Stade de France puis à Metz, les Bleus ne vont pas produire un jeu aussi efficace qu'à Sarajevo, adversaires très regroupés oblige, mais ils assurent l'essentiel face à la Roumanie (2-0) et le Luxembourg (2-0), à savoir la victoire. Trois matches, six buts marqués, zéro encaissé, neuf points, la technique Laurent Blanc commence semble-t-il à prendre...