6 cartons rouges, un record

Un attaquant d'un championnat amateur a reçu 6 cartons rouges dans le même match. C'est un record. Il devra purger une peine de deux ans de suspension.

Le football peut parfois vous faire perdre la tête. C’est exactement ce qui est arrivé à Paul Cooper, 39 ans joueur de Border Amateur League (championnat amateur britannique). L’intéressé a reçu pas moins de 6 cartons rouges dans le même match. Il inaugure un triste record et sera privé de toute activité liée au foot pendant deux ans.

Mais comment un joueur peut-il recevoir autant de cartons ? Explications. A 10 minutes de la fin de la rencontre opposant Hawick United à Pencaitland, Paul Cooper écope d’un second carton jaune pour protestation. 1er rouge. La décision ne convient pas du tout au joueur qui le fait bien savoir. L’arbitre lui remontre une deuxième fois la carte rouge. Ce qui énerve encore plus notre énergumène. 3e rouge. Le joueur ne veut pas quitter le terrain, il continue de discuter jusqu’à recevoir un quatrième carton rouge. Le 5e est historique puisqu’il fait entrer Paul Cooper dans l’histoire, jamais un joueur n’avait reçu autant de rouges au cours d’un seul match. Enfin après 5 minutes de conversations houleuses, et au passage un sixième carton, monsieur Cooper a accepté de quitter le terrain.

Une retraire forcée

Les Anglais sont des gentlemen, ainsi Paul Cooper est allé voir l’arbitre après la rencontre pour s’excuser : "Je sais que c’était de ma faute. Je me suis mis dans le pétrin tout seul. J’ai très mal réagi après le premier carton et j’ai dis des choses à l’arbitre que je n’aurai pas du dire. Mais sur le coup j’étais frustré, car je n’avais rien fait sur l’action qui me mène au second carton jaune. Après le match, j’ai été voir l’arbitre pour m’excuser d’avoir perdu mon calme et il a accepté mes excuses".

Tout est bien qui finit bien pourrait-on croire. Sauf que pour notre ami Cooper, deux ans de suspension c’est trop. A 39 ans, Il préfère raccrocher les crampons, à contre-cœur : "Je m’attendais à prendre six mois, mais j’ai été abasourdi quand j’ai vu les deux ans. Je crois que mes jours en tant que joueurs sont derrière moi. J’aurai bien joué un ou deux ans de plus mais maintenant c’est terminé".