Arjen Robben

Le milieu offensif du Bayern Munich a régalé les supporteurs bavarois ce week-end. Auteur d'un triplé, il sera le danger numéro 1 pour les Lyonnais lors de la double confrontation en demi-finales de Ligue des Champions.

Le crâne dégarni, un visage de vieux garçon, Arjen Robben, n'a pas le physique d'une superstar. Il ne fait pas 3000 abdominaux par jour, ne met pas de gel (pas de cheveux !) mais est terriblement efficace. Le Néerlandais a déjà scoré 19 fois cette saison avec le Bayern Munich en 30 apparitions. Ce week-end face à Hanovre, il a inscrit le premier triplé de sa carrière et a permis au Bayern de remporter son plus large succès de la saison (7-0). Très rapide et fin dribbleur, Robben est devenu plus décisif cette saison. Jamais il n'avait inscrit plus de 13 buts dans une saison. Le record est en train d'exploser.

Un joueur fragile

Arrivé en Allemagne au cours de l'été 2009 en provenance du Real Madrid, il s'est rapidement imposé comme une pièce maitresse du jeu de Louis Van Gaal. Florentino Pérez n'a pas souhaité conserver ce joueur jugé trop fragile physiquement. Il est vrai que Robben n'a jamais joué une saison complète. Il manque très souvent un quart du championnat en raison de différents problèmes physiques. Cette saison, il va beaucoup mieux. Il n'a manqué qu'un seul mach de Bundesliga depuis le mois de décembre. Le championnat allemand semble être son nouveau jardin. Avec 14 buts en 21 matches, Robben est épanoui dans un club qui place le collectif avant tout.

L'Olympique Lyonnais devra se méfier d'Arjen Robben lors de la double confrontation en demi-finales de Ligue des Champions. Il est le meilleur joueur du club bavarois cette saison. Il a marqué le but de la qualification face à la Fiorentina et face à Manchester United. Avec lui, le club engrange une moyenne de 2,59 points par match. Impressionnant. Retourner au Santiago Bernabeu pour disputer la finale de C1, un an à peine après avoir été poussé dehors, serait une belle revanche pour Arjen Robben.