Wenger achève le Barça !

Arsène Wenger a offert son analyse sur la finale de Ligue des Champions qui se profile entre le FC Barcelone et Manchester United. Pour le manager d'Arsenal, les Red Devils sont favoris.

"Sur ce que j'ai vu au cours de ces trois dernières semaines, il n'y aura jamais de meilleur moment pour gagner contre Barcelone", affirme Arsène Wenger. L'entraîneur d'Arsenal, qui s'est frotté, avec ses joueurs, à la formation catalane en huitièmes de finale de la Ligue des Champions cette année, se montre très optimiste quant à un nouveau sacre de Manchester United sur la scène européenne. Il a livré, sans concession, au quotidien britannique The Telegraph, ses clés pour la finale de samedi prochain... 

La mémoire dans la peau 

En fin technicien qu'il est, Arsène Wenger a observé à la loupe les dernières rencontres de la saison des deux équipes qui s'affronteront pour la C1 le 28 mai prochain à Wembley, Manchester United et le FC Barcelone. L'Alsacien pointe du doigt la fatigue qui sévit au sein de l'effectif catalan: "Barcelone est totalement épuisé, et Manchester United semble bien plus frais. Selon moi, il faut trois semaines pour récupérer physiquement. Je ne suis pas sûr que Barcelone aura assez de temps. Ils ont l'air sur les genoux en ce moment..." Un constat probablement partagé par Pep Guardiola, l'entraîneur du FC Barcelone, qui fait tourner ses troupes en Liga depuis près de deux semaines.

Wenger évoque également le lieu de la finale, Wembley, qui constitue un plus pour les Mancuniens: "Ce sera un avantage, surtout quand on sait que Barcelone va garder le ballon 70% du temps". Au delà de ses comptes d'apothicaire, le manager d'Arsenal n'en oublie pas pour autant ses instincts d'homme.  

La vengeance dans la peau 

Et parmi ces instincts, la vengeance en est un que les Red Devils devront avoir à l'esprit selon lui. En effet, Arsène Wenger garde en mémoire la défaite (2-0) de Manchester United contre le FC Barcelone, à Rome, il y a deux ans, au même stade de la compétition. Pour éviter un deuxième échec, maître Arsène en appel à une révolution dans les schémas tactiques adoptés par Sir Alex jusqu'à présent: "J'ai un sentiment instinctif que Manchester va changer complètement son style contre eux en se montrant beaucoup plus rugueux au milieu de terrain qu'il ne l'avait fait à Rome (...) Vous savez comment Barcelone jouera. Vous ne savez pas encore comment Manchester va jouer", conclut, avec plein de promesses, le meilleur ennemi d'Alex Ferguson.

A lire aussi: 

Joan Laporta: "Le FC Barcelone est plus fort que Manchester United"