Brandao

La toute nouvelle recrue de l'AS Saint-Etienne ne fait pas l'unanimité. Si le coach Galtier est bien entendu ravi, d'autres anciens de la grande époque des Verts font plus grise mine.

Brandao n'est plus au chômage. L'ancien buteur de l'OM, laissé libre par le club phocéen, a trouvé un nouveau port d'attache à Saint-Etienne. Terminées les balades le long de la Canebière, désormais c'est sur les bords du Canal du Forez que Brandao ira piocher ses nouvelles idées de dribbles. Une recrue qui s'est fait longuement attendre côté stéphanois. En effet, Christophe Galtier, le coach des Verts, cherchait depuis belle lurette, un attaquant pour épauler Pierre-Emerick Aubameyang: "C’est le profil de joueur que je recherchais. Nous avions d’autres pistes même si j’ai eu cette idée en tête très tôt", relaie Le Progrès.

Brandao bradé

Une piste qui s'est avérée être bon marché puisque le Brésilien n'a pas joué les Picsou et a fait des efforts financiers pour rejoindre l'ASSE : "Je pensais qu’il allait prendre une destination plus lucrative. Quand j’ai su qu’il voulait rester en France, j’ai demandé à mes dirigeants d’entamer des discussions. Il y avait un impératif financier et son engagement prouve sa détermination".

Si financièrement, Brandao est donc une bonne affaire, il semblerait que tactiquement aussi, le coup soit aussi fumant. "L’arrivée de Brandao donne d’autres possibilités, celle d’opérer en 4-3-3 ou en 4-4-2 et on ne va pas se priver de travailler ces animations. Sa qualité essentielle est sa capacité de fixation d’une défense centrale, même si je sais que pour le bien de l’équipe il est capable de jouer à un autre poste", analyse Galtier.

Deschamps a conseillé Galtier

Évidemment tout le monde ne pense pas comme lui, à l'instar de Jean-Michel Larqué. L'ancienne idole du Chaudron a une nouvelle fois fait le difficile sur les ondes de RMC: "Je suis très surpris par l’arrivée de Brandao. Je ne sais pas si les performances et le profil de Brandao vont faire que les supporters vont l’adopter, l’aimer. On ne peut avoir qu’une bonne surprise mais je crains qu’elle ne vienne pas. Pour Pierre-Emerick Aubameyang, il est à craindre qu’il ne refasse pas la même saison"

Qu'il se rassure, Galtier ne semble pas avoir agi seul. Avant de valider ce transfert, le coach des Verts a demandé conseil à un certain Didier Deschamps, qui a côtoyé Brandao durant plusieurs saisons : "J’ai bien évidemment discuté longuement avec Didier. On a pris aussi beaucoup d’éléments auprès du préparateur physique. Cela m’a conforté dans mon choix. La pression du résultat, le très haut niveau, il sait ce que c’est avec l’OM et Donetsk. Il est capable d’assumer ce qui l’attend ici". Le Brésilien devrait être opérationnel d'ici deux semaines.