Qui gagnera le Ballon d'Or 2012 ? Peut-on imaginer que ce ne soit pas Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo ?

La liste des 23 joueurs nommés pour glaner le Ballon d'Or 2012 va être révélée mardi. Chronofoot prend un peu d'avance et imagine 10 joueurs susceptibles de voler la vedette aux traditionnels Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Xavi...

Depuis 5 ans, on voit toujours les mêmes joueurs sur les podiums du Ballon d'Or. Lionel Messi et Cristiano Ronaldo trustent l'une des 3 marches depuis 2007, et trouvent souvent à leurs côté, soit un Xavi soit un Iniesta. La rédaction de Chronofoot a décidé qu'il était temps de faire bouger un peu les lignes et vous propose 10 "autres" candidats potentiels. Après tout, le changement, c'est bien maintenant, non ?

Falcao, l'autre extraterrestre: On peut dire tout ce qu'on veut sur Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, il existe pourtant un joueur qui possède de meilleures stats que les deux ogres du Real Madrid et du FC Barcelone cette saison. Avec 17 buts en 12 rencontres jouées (1,46 but/match), le Colombien marche sur les traces des plus grands. A titre de comparaison Messi est à 22 pions en 19 matchs tandis que Ronaldo n'est "qu'à" 20 buts en 19 rencontres. Acheté 45 millions d'euros par l'Atlético, il pourrait réaliser l'exploit de priver les deux géants d'un titre national. Une première depuis 2004. Il faut dire qu'avec un but toutes les 58 minutes, il y a de quoi faire...

Andrea Pirlo, "Au nom du Père..." : Vous en conviendrez, il n'y a pas que les chiffres dans la vie. Il y aussi... Pirlo. Gentleman parmi les gentlemen, Andrea a redonné ses lettres de noblesses à une Vieille Dame qui boitait depuis des années. Une saison sans connaître le gout de la défaite, une finale épique à l'Euro et un style homme des cavernes à la Chabal pour redémarrer la saison... Pirlo semble se permettre en fin de carrière tout ce qu'il n'a jamais osé faire auparavant. A 33 ans, il revit. 33 ans, c'était aussi l'âge du Christ... 

Iker Casillas, la logique de groupe: Que manque-t-il à Iker Casillas pour devenir le deuxième gardien à remporter le fameux trophée après le sacre de Lev Yachine un demi-siècle plus tôt ? Rien. Le mec a gagné la Liga et l'Euro, avec à chaque fois le brassard de capitaine autour du bras. De quoi compléter sa Coupe du monde 2010, son Euro 2008, ses Ligues des Champions 2000 et 2002, ses 5 ligas... Même les journaux people s'en donnent à cœur joie grâce à son idylle avec la célèbre journaliste espagnole, Sara Carbonero. Casillas, c'est l'Espagne qui gagne... et qui sait tenir tête à Mourinho. Bref, que demande le peuple ?

Sergio Ramos, le Cannavaro des temps modernes: Un peu comme Casillas, son palmarès n'est pas dégueu. Surtout sur l'année 2012. Celui que beaucoup surnomment comme le meilleur défenseur du monde a troqué ses longs cheveux d'adolescent fan de Kurt Cobain pour une petite crête très tendance chez nos amis footeux. Un ancien défenseur du Real, lui aussi titré avec sa sélection avait opéré le même changement capillaire puis avait été sacré meilleur joueur de la planète. Pas vrai Fabio ?

Zlatan Ibrahimovic, un Ballon d'or ? Pour quoi faire ?: Depuis 2003, Zlatan remporte toujours au moins un trophée. La saison dernière il a dû se contenter d'un simple titre de meilleur buteur de Serie A. Du coup, il en a profité pour réaliser la meilleure saison de sa carrière, puis de se barrer dans le club le plus riche (et ambitieux) du monde, de devenir le joueur le plus cher de l'histoire de la L1 et de claquer le plus beau but de l'Euro... face à la France. En lice pour le Goncourt suédois, Ibra est aussi à la poursuite du nombre de buts marqués en Ligue 1 de Skoblar. Bref, Ibra a d'autres chat à fouetter que de se trimballer avec un Ballon d'Or. Il vous donne rendez-vous l'année prochaine.

Klaas-Jan Huntelaar, l'homme qui mérite un triple A: 48 matches la saison dernière avec Schalke et... 48 buts. Et oui, KJH n'est pas du genre à plaisanter. Il faut croire que côtoyer Raul tous les jours à l'entraînement a aidé l'homme au deux double A à devenir un meilleur renard des surfaces. Meilleur buteur de Bundesliga, la saison passée il semble avoir fait de la Ligue des champions son nouveau terrain de jeu (3 buts en autant de rencontres). 

Fernando Torres, les chiffres ne mentent jamais: Comment peut-on la même année devenir le joueur le plus raillé d'Europe et tout remporter sur son passage ? Le sosie officiel de Sandrine Kiberlain a réussi cet exploit. Une Cup, une Ligue des Champions, un Euro et un titre de meilleur buteur de la compétition. Le tout sans être titulaire. Respect.

Mario Gomez, hypster jusqu'au bout des crampons: C'est certainement l'un des buteurs les plus stylés de la planète football. Coupe hyper tendance, physique de mannequin... Si Mario n'était pas footballeur, il pourrait faire les beaux jours des couturiers. Mais Mario est un bourrin. Avec 46 et 47 buts lors de ses deux dernières saisons, il fait de la Bundesliga une terre où les renards des surfaces peuvent de nouveau s'en donner à cœur joie. Torsten Frings et ses mines de 30 mètres n'approuvent pas. Tant pis. Seul hic, Mario n'a pas encore disputé la moindre minute avec le Bayern cette saison. Rédhibitoire.  

Robin Van Persie, traître ou génie ?: Qu'en pensent les supporteurs d'Arsenal. Après 8 ans à l'Emirates "Highbury" Stadium, RVP est parti s'éclater, non pas au Sénégal, mais chez les Red Devils de Ferguson. Mais comme Robbie est un mec bien, il a fait gagner un trophée aux Gunners: celui de meilleur buteur de Premier League avec 30 pions en 38 matchs (45 en 60 au total). Depuis, il se tire la bourre avec Rooney et claque but sur but. Ou quand la belle rencontre la bête...

Thierry Henry, The American Dream: Last but not least. Thierry Henry aurait mérité de gagner le Ballon d'Or à plusieurs reprises mais finalement il n'aura jamais fait mieux qu'une seconde place. Du coup, Titi est parti gazouiller à l'autre bout de la planète, dans le pays des self-made-men. Henry croque la Big Apple à pleines dents et enchaîne les performances de haut vol dans un championnat qui fleure bon la D2 européenne. Qu'importe, Thierry Henry à la vie de Carrie Bradshaw ou Joey Tribbiani. La saison 3 fait actuellement un carton aux States...