Le mal-aimé Cristiano Ronaldo essaie de séduire le grand public

Depuis quelques semaines, Cristiano Ronaldo occupe de plus en plus l'espace médiatique. A deux mois de la nomination du Ballon d'Or 2012, l'attaquant portugais s'est lancé dans une opération séduction auprès du grand public afin d'améliorer son image.

On avait l'habitude de voir un Cristiano Ronaldo omnipotent sur les terrains d'Europe. Mais à deux mois de la nomination du 56e Ballon d'Or le 7 janvier prochain, CR7 a décidé d'investir le terrain médiatique dans le but d'infléchir son image de garçon antipathique au yeux du grand public.

CR7 ou l’esprit de compétition dans le sang

Après beIN Sport et France Football, le capitaine de la Seleçao a apporté un éclairage sur certaines facettes de sa personnalité dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine CNN : "Je suis un compétiteur et parfois, les gens interprètent cela de manière différente. Ça me fait mal car je n'aime pas ça, mais je dois vivre avec", confie Ronaldo au média américain. Si ce dernier a conscience que son image lui a desservi par le passé même s'il "ne va pas pleurer pour ça", le Portugais explique cela par le fait qu'il soit "trop sérieux sur le terrain", en comparaison avec un Lionel Messi par exemple, qui donne l'impression de s'amuser comme dans une cour de récréation.

"J'apprends de mes erreurs et c'est la vie. Vous savez, parfois je suis victime de cela parce qu'ils ne savent pas vraiment qui est Cristiano", juge l'ailier merengue. Un homme qui voue une haine farouche à la défaite comme en témoigne la petite anecdote qu'il a livrée à CNN  : "J'étais dans la piscine avec ma petite amie, et parfois, nous aimons faire la course. Des fois, vous pouvez lui donner l'opportunité d'être contente, mais je gagne simplement parce que je n'aime pas perdre", révèle ainsi l'ancien Red devil. Il devient ainsi plus aisé de comprendre son attitude sur la pelouse où on le voit régulièrement vociférer ou invectiver ses partenaires...

Il aimerait s’asseoir et discuter avec ses détracteurs 

"Vous pouvez m'imaginer sur le terrain, affronter des joueurs, jouer contre d'autres équipes, je ne peux pas les laisser gagner", quitte à user de tous les procédés pour parvenir à ses fins. Alors que de nombreuses stars se tiennent toujours à l'écart des critiques, Ronaldo décide lui de faire front, et tente de modifier l'opinion publique à son égard. "Les gens qui me qualifient d'arrogant m'intéressent. Pas tous, mais beaucoup d'entre eux". Il ajoute même qu'il souhaiterait s'asseoir avec eux un jour pour discuter de tout cela tranquillement : "Vous savez, avoir une discussion dans un endroit sympa et pour eux, qu'ils puissent me connaître vous comprenez ? Car je pense qu'ils ont besoin de s'asseoir avec moi pour savoir qui est vraiment Cristiano". Le président du PSG et de la chaîne qatarie Al Jazeera Nasser Al-Kelaïfi pourrait être intéressé par un tel projet, lui qui a même récemment organisé une interview de la star lusitanienne sur beIN Sport. Les candidats pour participer à un tel chat devraient à coup sûr, se bousculer au portillon. Affaire à suivre...