Jürgen Klopp

Au lendemain de la défaite de son équipe face à Hanovre (2-1), Jürgen Klopp, l'entraineur du Borussia Dortmund, a réfuté toute idée de crise.

Rien ne va plus au Borussia Dortmund, qui n'a plus gagné depuis le 20 août dernier. Une mauvaise passe qui ajoute un peu de pression à son entraineur, Jürgen Klopp, qui a déclaré au lendemain de la défaite du champion en titre contre Hanovre (2-1): "Nous ne sommes pas satisfaits, nous n'avons pas beaucoup de points, en revanche, nous avons la pression". À la décharge de l'ex-international allemand, les jaunes et noirs ont dû se passer de leurs principales armes offensives: Mario Götze, Sven Bender et Lucas Barios.

"Nous sommes devenus trop passif"

Une excuse insuffisante pour Jürgen Klopp, qui a fustigé le comportement de ses joueurs en fin de rencontre: "D'un coup, nous n'avons plus joué au football, nous sommes devenus trop passifs". En effet, après avoir ouvert le score par Shinji Kagawa, le Borussia Dortmund a concédé deux buts en fin de match (87e et 89e), synonymes de défaite. Il ne fait décidément pas bon faire partie du groupe F de la Ligue des Champions, qui comprend également les clubs de l'OM et d'Arsenal, qui réalisent eux aussi un début de championnat catastrophique.