Raymond en plein coaching

Pour la sortie de leur nouveau clip, Chronofoot a rencontré les auteurs de "Allô Raymond" et "Je ne suis pas à l’Euro", ces vidéos qui ont fait le buzz. Ils réagissent sur l’actualité du foot et sur leur souffre douleur favori : Domenech.

Chronofoot : Pourquoi avoir choisi le football et Raymond Domenech ?Déjà on est tous fans de foot ! Nous jouons avec l’équipe de la presse de Bordeaux, nous sommes des vrais amoureux du foot. Mais on ne fait pas que du sport, nos premières vidéos ne traitaient pas de football, mais quand le buzz est parti avec Daniel Trézéguet, on a tous été surpris. C’était au moment de l’Euro 2008, et Domenech s’imposait comme l’un des personnages médiatiques à utiliser.

Justement, il y a d’autres figures emblématiques dans le sport que vous auriez pu parodier ?On a fait David Trézéguet, mais aussi Diego Maradona avec un portrait au vitriole au moment où il reprend l’équipe d’Argentine. On fonctionne avec nos moyens, c'est-à-dire sur les faux sosies comme Robert Pirès. La question de la ressemblance nous pousse à faire des choix. Récemment, on a fait Domenech et Gourcuff, on essaye de varier mais c’est vrai que le foot marche bien.

Revenons au football en lui-même, qu’avez-vous pensé de la double confrontation face à l’Irlande et de la main de Thierry Henry ?Moi je suis plutôt fair-play, pour le bon jeu, donc cette histoire m’a un peu gonflée. Je ne suis pas pour se qualifier à tout prix. Il y a eu tellement de choses dites et écrites à ce sujet, qu’on n’a pas voulu rajouter une parodie supplémentaire. Ce n’était pas pertinent. Mais bon je suis quand même content, je vais suivre la coupe du monde, et être derrière l’équipe de France. Et puis je ne vais pas mentir, c’est mieux pour nous, car cela nous donnera l’occasion de faire plus de vidéos.

Vous qui êtes fans de foot, comment avez-vous vécu ce qu’il s’est passé en Angola pour l’équipe du Togo ?Je pense que ça a choqué tout le monde. Ce sont des choses terribles quand le sport suscite des affaires comme celle-là. Je suis partagé sur cette histoire, je ne sais pas trop ce que j’aurais fait à la place des togolais. C’est assez compliqué.

Vous allez donc suivre la coupe du monde de très près ?Oui bien sûr ! On va tout suivre de très très près. On va scruter le moindre petit détail, essayer de choper le petit dérapage. On sera très attentifs. On prépare des pilotes pour la Coupe du monde que l’on projette de diffuser largement sur le web, on est d’ailleurs en train de chercher des diffuseurs.

Bon finalement vous êtes plutôt pro ou anti Domenech ?Je ne sais pas trop, on n’est ni anti, ni pro. Parfois il a des comportements qui nous choquent mais on le trouve plutôt sympathique. On a de l’amitié pour lui. On le trouve rock’n’roll. En plus les vidéos sont à double tranchant, les paroles lui sont plutôt favorables alors que les images disent l’inverse. En tout cas, il nous fait bien marrer.