Deschamps et Barthez s'amusent pendant la Marseillaise de France-Brésil

Au moment où les propos de Karim Benzema, qui a affirmé que personne ne l'obligerait à chanter La Marseillaise, provoquent bon nombre de réactions outrées, il est important de rappeler qu'en finale du Mondial 1998, avant la magistrale victoire face au Brésil (3-0), l'hymne national français n'avait pas spécialement été entonné avec ferveur par les Bleus.

Les propos extraits de l'interview de Karim Benzema sur RMC, où l'attaquant français a répondu à ceux qui le critiquent parce qu'il ne chante pas la Marseillaise, ont vivement fait réagir, bien au-delà du cadre du football. Toujours à l'affût d'une polémique facile, le Front National a même demandé très solennellement que l'attaquant du Real Madrid soit banni de l'équipe de France.

Pour rappeler aux démagogues de tous bords que chanter à tue-tête l'hymne national n'a jamais été une condition nécessaire pour être performant en Bleu, la rédaction de Gentside Sport exhume une séquence tirée de l'avant-match de France-Brésil, en finale de la Coupe du Monde 1998 au Stade de France. Au moment où la Marseillaise retentit dans l'enceinte dyonisienne, on peut remarquer que les joueurs français ne sont pas spécialement concernés par le chant révolutionnaire, certains n'essayant même pas de faire semblant de fredonner les paroles. Cela ne les a pas empêché d'écrire quelques instants plus tard la plus belle page de l'histoire du football français.

Dans ce document particulièrement édifiant, on peut aussi voir que Michel Platini, la légende du football français, ne chante pas non plus La Marseillaise, comme à l'époque où il était joueur du reste. À méditer...