Ronaldo faisait la sieste au moment du tirage au sort des groupes pour le Mondial

Lors du tirage au sort des groupes pour la prochaine Coupe du monde qui se déroulera au Brésil, le Portugal a hérité d'un groupe plutôt relevé (Allemagne, Ghana, États-Unis). Mais alors que tous les fans de football portugais se rongeaient les ongles devant leur poste de télévision, Cristiano Ronaldo lui n'a pas regardé le tirage en direct. La raison ? CR7 faisait la sieste...

Avec un Ballon d'or en 2008, une Ligue des champions remportée la même année avec Manchester United et plusieurs titres de champion d'Espagne ou d'Angleterre accompagnés de diverses coupes, Cristiano Ronaldo a presque tout gagné. Mais au palmarès de l'international portugais une ligne semble anormalement vide : celle des trophées remportés avec sa sélection.

Avec le Portugal, l'attaquant du Real Madrid n'a pas fait mieux que finaliste de l'Euro 2004 face à la Grèce (défaite 1-0). Et à bientôt 29 ans, CR7 sait que le Mondial de 2014 qui se tiendra au Brésil représentera l'une de ses dernières chances de soulever un jour la sacro-sainte Coupe du monde. Pourtant lors du tirage au sort des groupes qui a eu lieu vendredi dernier, Ronaldo avait apparemment mieux à faire que d'assister à cette retransmission en direct. À cette heure là, la star merengue était tout simplement sous la couette en train de faire une petite sieste...

Quand CR7 devient CR Sieste

Pendant le tirage au sort des groupes pour le Mondial 2014, des millions de téléspectateurs, étaient les yeux rivés sur ces grands saladiers contenant le nom des 32 meilleures équipes de la planète (et aussi sur le décolleté de Fernanda Lima il faut bien l'avouer). Pas Cristiano Ronaldo : "Je n’ai pas vu le tirage au sort en direct, je vais être honnête, je dormais", a avoué l'ancien mancunien en conférence de presse. Pendant que les supporteurs du Portugal avaient le ventre noué devant leur poste Ronaldo faisait lui un petit somme. Ce n'est qu'à son réveil que le natif de Funchal a été informé que le Portugal était tombé dans le groupe G, une poule très relevée avec l'Allemagne, les États-Unis et le Ghana. 

"Il s'agit d'un groupe très difficile avec l'Allemagne qui est toujours un candidat pour le titre, et les États-Unis et le Ghana qui sont de très bonnes équipes. Le niveau de confiance de l'équipe sera important, tout comme la concentration. J'espère que nous pourrons aller aussi loin que possible", a tout de même affirmé le joueur du Real histoire de prouver qu'il n'était quand même pas totalement désintéressé par le prochain Mondial.