David Astorga

David Astorga animait pour la deuxième fois seulement le magazine Téléfoot dimanche, lorsque Raymond Domenech et Franck Ribéry sont revenus sur les incidents qui agitent actuellement l'équipe de France. L'émission, parfaitement maîtrisée, devrait un peu plus propulser le présentateur sur le devant de la scène.

TF1 s'est trouvé un nouveau "monsieur football". Jusqu'à présent cantonné au rôle d'homme de bord de terrain, David Astorga aurait marqué des points dimanche matin lors du magazine Téléfoot, qu'il présentait pour la deuxième fois seulement. Alors que le sélectionneur Raymond Domenech était invité afin de faire le point sur l'exclusion de Nicolas Anelka du groupe France, Franck Ribéry a décidé d'intervenir en plein milieu de l'émission sans que cela soit prévu. Le joueur, visiblement ému, s'est alors lancé dans un monologue plutôt confus expliquant sa douleur face aux révélations du journal L'Equipe, qu'il a nié en bloc. (en particulier la dispute entre lui et Yohann Gourcuff, ndlr).

Selon le blog de Bertrand-Régis Louvet, la réaction et le sang-froid d'Astorga auraient beaucoup plu à la première chaîne, qui aurait notamment appréciée la pertinence de ses questions face à cet imprévu. De plus, l'animateur n'a jamais semblé fébrile et a su gérer le cas Bixente Lizarazu, qui aurait facilement pu s'emporter avec son meilleur ennemi, Raymond Domenech, en face de lui. "Je ne suis pas surpris" a déclaré Éric Hannezo, le directeur adjoint de TF1, chargé des sports. "Il faut laisser le temps aux gens de s'épanouir. Nous avons multiplié les essais aux commentaires cette année, sans lui faire de cadeaux, mais il a répondu présent. A un moment donné, il faut prendre un risque, lancer les gens. Je suis vraiment ravi de ce qui lui arrive".

Le journaliste, 37 ans, pourrait rapidement prendre du galon et ainsi devenir l'un des atouts majeurs de TF1. Il a aussi présenté son premier match de football le 15 juin dernier lors de Côte d'Ivoire - Portugal (0-0), en compagnie de Bixente Lizarazu.