Lucas Mendes espère bénéficier du soutien du stade Vélodrome jeudi soir

L'Olympique de Marseille et Lucas Mendes auront une revanche à prendre jeudi soir, sur le Borussia Mönchengladbach qui avait défait les Phocéens 2-0 en Allemagne. Et le défenseur brésilien espère bien bénéficier du soutien du public marseillais.

Auteur d'une prestation solide dans l'axe de la défense olympienne face à Ajaccio dimanche dernier, Lucas Mendes commence peu à peu à se faire une place dans l'effectif marseillais. Celui qui était arrivé sur la Canebière en toute discrétion, malgré une solide réputation au Brésil, devrait avoir une nouvelle opportunité d'exprimer ses qualités face au Borussia Mönchengladbach jeudi soir (19 heures).

Une revanche à prendre sur les Allemands 

A quelques heures des retrouvailles avec le club de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le transfuge de Coritiba se remémore la manche aller : "Nous n'étions pas dans un bon jour, et nous sommes tombés sur une équipe bien en place et qui a été plus réaliste que nous, voilà tout", concède le défenseur brésilien sur le site officiel du club mercredi.

En Allemagne, les Olympiens avaient affiché leurs limites du moment, avant le réveil corse initié par les frères Ayew à Ajaccio dimanche dernier. Un résultat qui a "fait du bien au groupe tant au niveau comptable qu'au niveau mental", confie le défenseur central ou latéral marseillais. Surtout, il permet aux hommes d'Elie Baup d'aborder le choc de jeudi avec un capital confiance en hausse : "Je ne me fais pas vraiment de soucis. Car si nous jouons à notre niveau, nous sommes en mesure de prendre notre revanche"

Le soutien du Vélodrome sera capital

Actuellement deuxième au classement du groupe C, à égalité avec l'adversaire de jeudi (4 points chacun), les Phocéens sont dans les clous. Mais ils ne pourront pas se permettre de laisser des points en route, sous peine de vivre les deux dernières journées de la phase de poule sous tension. Les réceptions au Vélodrome des Allemands puis de Fenerbahçe (22 novembre), les deux rivaux pour la qualification au tour suivant, mettent en ballottage favorable les Marseillais. "Un atout indéniable", selon Mendes qui préfère cependant rester prudent : "Nous avons affronté tous nos adversaires dans ce groupe C. Nous pouvons tous les battre. Mais il faut également se méfier de toutes ces formations", prévient le Brésilien. Reste donc au public du Vélodrome, à donner des ailes à ses petits protégés dès jeudi soir.