Fenerbahçe ne jouera

Éliminé lors du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions, le club turc va devoir revoir à la baisse ses ambitions pour recruter un attaquant. La Ligue 1 peut souffler.

"Je veux aller à Fenerbahçe" disait Niang mardi dans une interview donnée à L'Equipe. Le même jour, Issar Dia, ancien attaquant de Nancy, expliquait pourquoi le club turc était le bon choix pour sa carrière: "A Fenerbahçe, il y a un très bel effectif, capable de remporter le titre national, ce qui est le principal objectif, et de faire un bon parcours en Ligue des champions. Mais cela passe par une qualification chez nous face à Berne."

Pas de Coupe d'Europe pour Fenerbahçe

Après un bon match nul en Suisse (2-2), les Stambouliotes voyaient le match retour dans leur antre, le stade Sukru Saracaoglu, comme une simple formalité avant d'accéder aux barrages de la Ligue des Champions. Seulement, ils se sont faits piégés par des Young Boys sûrs de leur force (0-1). Conséquence, non seulement Fenerbahçe ne jouera pas la Ligue des Champions, mais il ne jouera pas de Coupe d'Europe tout court! En effet, seules les équipes vaincues en barrages de la C1, c'est à dire au tour suivant, y sont reversées.

Cette élimination de tout Coupe d'Europe est une très mauvaise nouvelle pour le club, qui multipliait les pistes en Ligue 1 pour se trouver un attaquant de pointe. Alors que Loïc Rémy et Bafétimbi Gomis ont déjà repoussé ses avances, Asamoah Gyan et Mamadou Niang étaient eux attirés par un club qui alliait intérêt sportif (Ligue des Champions) et financier. Niang et Gyan mettaient en avant le projet sportif pour cacher le fait que signer à Fenerbahçe, c'était avant tout signer un gros contrat. Mais avec cette élimination le plan de carrière ne semble plus aussi radieux.

Une élimination qui favorise l'OM

Cette non-qualification pose également un problème financier pour le club turc. Depuis le début de l'été, il affolait le mercato en faisant de très belles offres aux clubs français (16,5 millions d'euros pour Gyan, 14 pour Gomis). Seulement, l'élimination de la C1 avant la phase de poule fait perdre au club une grosse somme d'argent, estimée entre 15 et 20 millions d'euros. L'acquisition de l'attaquant ghanéen de Rennes pourrait être compromise, d'autant que les dirigeants stambouliotes semblent se rabattre sur Mamadou Niang, moins cher à l'achat (moins de 10 millions d'euros). Reste à savoir si le capitaine de l'OM trouvera toujours l'intérêt sportif excitant. Pour information, Mamadou Niang touche 320 000 euros par mois bruts avec l'OM. Fenerbahçe lui propose le même mais en net...