Sepp Blatter

Après ses propos sur le racisme dans le football, Sepp Blatter a présenté ses excuses, dans une interview à la BBC. En revanche, le président de la FIFA n'envisage pas de quitter son poste.

Les propos de Sepp Blatter, qui a semblé relativiser le problème du racisme dans le football, ont créé une importante polémique, en Angleterre notamment. La Premier League vient d'encaisser coup sur coup les affaires concernant Luis Suarez et John Terry, tous deux accusés d'avoir proféré des injures racistes pendant une rencontre. Du coup, l'erreur du Président de la FIFA est jugée impardonnable, particulièrement Outre-Manche. Plusieurs acteurs majeurs (Rio Ferdinand, Ian Wright...) de la Premier League ont appelé à la démission de Blatter.

"Mon départ ne serait pas en adéquation avec ma combativité"

Face à l'ampleur de la polémique, le dirigeant suisse a décidé de présenter ses excuses, au cours d'un entretien à la BBC: "Ces propos blessent et continuent de blesser, parce que je ne pouvais pas imaginer une telle réaction" a admis le patron de la FIFA. "Quand on a fait quelque chose qui n'est pas tout à fait correct, la seule chose que je puisse dire est que je suis désolé pour toutes les personnes blessées par mes déclarations".

Malgré un concert de critiques pas faciles à encaisser, telle que celle qu'a formulé le premier ministre britannique David Cameron à son encontre, Sepp Blatter refuse catégoriquement de démissionner : "Je ne peux pas démissionner. Pourquoi le devrais-je ? Quand on est confronté à un problème, on doit y faire face. Mon départ serait absolument déloyal, et ne serait pas en adéquation avec ma combativité, mon caractère et mon énergie."

Et vous, pensez vous que le président de la FIFA doit démissionner? Est-il allé trop loin en minimisant le racisme dans le football? Postez vos réponses dans les commentaires.