La frappe fantastique de Wesley

Découvrez les images du but fantastique de Wesley avec Palmeiras contre le Sport Recife d'une frappe lointaine en pleine lucarne.

C'est un bien triste week-end qu'ont vécu les supporteurs des deux clubs de la ville de Recife. Après le match nul du Nautico suite à un incroyable raté d'Elias, c'est l'autre équipe de la ville, le Sport Recife en série B, qui a été victime d'une frappe magistrale et n'a rien pu faire contre Palmeiras, le leader du championnat .

Éclair de génie 

Si certains sont manifestement touchés par une malédiction quand il s'agit de cadrer une frappe, aussi simple soit-elle, d'autres sont probablement bénis par les dieux du football. C'est le cas du milieu de terrain brésilien Wesley et de sa frappe venue d'ailleurs. A l'abri de tout marquage à plus de trente mètres du but adverse, Wesley lance un regard rapide à sa position par rapport au but, décale le ballon pour pouvoir tirer dans des conditions idéales et décide de frapper de toutes ses forces. La trajectoire du ballon est parfaite: une ligne droite directe entre le pied du milieu de terrain et la lucarne du but du Sport Recife. Le gardien est impuissant, le but est fantastique.

Une célébration digne du but

Si vous voulez vous souvenir du visage de ce milieu de terrain bourré de talent, il faut se dépêcher. A peine le ballon a t-il franchit la ligne que Wesley se précipite sur vers les joueurs de son banc qui le recouvrent d'une immense marrée blanche et orange, une marrée de maillots de ses coéquipiers et de chasubles des remplaçants. Une célébration digne du caractère exceptionnel du but brésilien qui fera, sans doute, beaucoup parler de lui à l'avenir.

La bonne opération

Finalement, Palmeiras remportera le match sur le score de deux buts à un, ce qui lui permet de prendre près de dix points d'avance sur son dauphin Chapecoense. De son côté, le Sport Recife stagne à la septième position du classement de série B et sera probablement rejoint l'année prochaine par l'autre club de la ville, le Nautico, promis, à la mi-saison, à une relégation certaine.