La Ferrari de Felipe Massa à pleine vitesse sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne

A quelques heures du premier Grand Prix de la saison de F1 2013, beaucoup se demandent quelles sont les limites de ces monoplaces qui officient dans la plus prestigieuse des disciplines automobile. Gentside Sport a donc décider de se pencher sur la question.

A partir de dimanche 17 mars en Australie, les moteurs des F1 vont à nouveau se faire entendre aux quatre coins de la planète. S'il n'y a pas de grande évolution à attendre de cette nouvelle saison d'un point de vue purement technique (650 chevaux sous le châssis pour tout le monde), les tests hivernaux auront néanmoins permis aux 11 écuries en lice d'améliorer les performances de leurs monoplaces par rapport à l'an passé. A peine 3 ou 4 dixièmes... Mais 3 ou quatre dixièmes qui font la différence dans une discipline faite de vitesse, et ou la lutte contre le chronomètre est le nerf de la guerre, ça compte !

Montoya a atteint les 372, 6 km/H en 2005

Mais au fait, jusqu'à quelle vitesse ça monte une Formule 1 une fois que le brave homme qui se trouve à l'intérieur à le pied au plancher ? Si la connaissance humaine en matière de mécanique peut sans doute pousser une F1 à des pointes de vitesse bien supérieure, les spécialistes parlent d'un plafond à 240 mph, soit un peu plus de 385 Km/h. Sauf que sur un circuit, il faut bien tourner à un moment ou un autre. Donc pour être performant sur un tour, il faut aussi être en mesure de bien négocier les virages. Trouver le bon équilibre entre vitesse et précision en somme.

A ce jour, le record absolu de vitesse d'une F1 est de 413, 205 Km/h. Un record non officiel établi le 4 novembre 2005 par le pilote sud africain Alan van der Merwe au volant d'une BAR Honda. Mais c'était sur une piste d'aéroport californienne, longue de 3050 mètres. Concernant le circuit, c'est le fougueux Colombien Juan Pablo Montoya qui était parvenu à pousser sa McLaren-Mercedes jusqu'aux 372,6 Km/h lors d'essais privés à Monza, circuit de vitesse par excellence. Que donnerait une comparaison entre les bolides de 600 Kg (pilote compris) et les autres références en matière de vitesse terrestre ? 

Concrètement, la vitesse d'une Formule 1 c'est : 

- 3 fois inférieure à la vitesse du son (1244 Km/h)

- 200 Km/h de moins que le TGV (574,8 sans passager en 2007)

- 3 fois la vitesse maximale atteinte par un guépard (112, 8 Km/h)

- 4 fois la vitesse d'un métro (80 Km/h) 

- 10 fois la vitesse d'Usain Bolt (37,58 Km/h lors de ses 9.58 sur 100m en 2009)

- 3 fois la vitesse autorisée sur l'autoroute en France (130 Km/h).