Garry Bocaly

Interview exclusive. Le défenseur de Montpellier revient sur le début de saison de son club, son départ de l'OM et les problèmes que traverse le club phocéen actuellement. Le Martiniquais a également dévoilé ses objectifs personnels, avec l'équipe de France, qu'il espère rejoindre à moyen terme.

Chronofoot :  Avec une victoire contre Bordeaux et un bon nul à Monaco, Montpellier réalise un bon début de saison. Vous êtes surpris ?
Garry Bocaly : Non pas vraiment. On connaît la qualité de ce groupe. Il n’a pas beaucoup changé. En revanche, nous savons que nous sommes plus attendus. Il n’y a plus d’effet de surprise.Quelles sont les ambitions du club cette saison ?
On veut essayer de prendre un maximum de points le plus rapidement possible. On veut assurer le maintien avant tout. On sait que la deuxième année est toujours plus dure. Puis ensuite pérenniser le club en L1.Vous n’avez pas envie de plus après la saison que vous vécu l’année dernière (Bocaly était prêté à Montpellier) ?
Bien sûr. Ça donne envie. L’Europe se serait magnifique, bien mieux que le ventre mou. Mais bon l’année dernière était une saison exceptionnelle. On ne va pas vivre ça tous les ans.Vous avez définitivement quitté l’OM pour Montpellier. Racontez-nous ce choix de carrière. 
Ici, c’est différent. Ce n’est pas comparable avec l’OM. La pression médiatique est beaucoup moins importante. On travaille dans la sérénité et puis on compte sur les jeunes.Vous aviez l’impression qu’à l’OM, ce n’était pas le cas ?
Ce n’est pas vraiment ça, mais c’est difficile de s’imposer quand on est jeune à l'OM. Avec toute la pression qu’il y a autour. Mais l’OM compte tout de même sur ses jeunes, lors du trophée des Champions contre le PSG, il y avait 6 joueurs issus du centre de formation.Vous ne regrettez pas votre choix ?
Non, je suis très content d’être ici. Je me régale, je ne regrette pas du tout mon choix."Il faudra compter sur Marseille"Que vous inspire les remous autour de l’OM en ce moment ?
Ce n’est pas évident pour eux de perdre des joueurs comme ça à deux semaines de la fin du mercato. Surtout Mamadou Niang. C’est un leader de vestiaire, il a une forte influence sur l’équipe. Ce n’est pas facile à gérer. Mais bon, il faudra compter sur Marseille. Avec les joueurs qu’ils ont…Gignac et Rémy, c’est ce qu’il faut pour l’OM ?
Ce sont deux très bons joueurs, de classe internationale. Ils connaissent déjà bien la Ligue 1, donc leur temps d’adaptation sera plus court que pour Luis Fabiano.Vous avez quitté Didier Deschamps pour René Girard. Quelles sont les différences entre les deux ?
(Il hésite) C’est difficile de comparer les deux hommes, d’autant que le contexte n’est pas le même. Mais l’expérience de Deschamps est un vrai plus. Il a tout connu et s’inspire de ses expériences à l’étranger quand il coache.On vous reproche souvent votre jeu dur.Les gens disent que l'on joue dur, je dirai plutôt que c'est un trop plein d'envie. On joue beaucoup là-dessus.Vous êtes passés par toutes les sélections de jeunes. Vous pensez aux A ?
Forcément. Ca trotte dans un coin de la tête, mais pas pour tout de suite. Depuis tout petit, je rêve de ça. C’est un honneur de porter le maillot de la France. Mais je sais qu’il me reste encore du chemin à faire. Ce n’est pas d’actualité. Le travail avant tout.Laurent Blanc "va apporter un plus dans l'aspect tactique"Que vous inspire l’arrivée de Laurent Blanc à la tête des Bleus ?
Laurent Blanc a connu de bons moments avec l’équipe de France. Il incarne la génération 1998, celle qui a gagné. Il va apporter son expérience, sa culture de la victoire et un plus dans l’aspect tactique afin de redorer le blason de l’équipe de France. C’est peut-être ce qu’il manquait avant.Que pensez-vous des sanctions infligées aux joueurs de l’équipe de France ? Vous paraissent-elles justes ?
Je ne sais pas trop quoi en penser. Ce sont des décisions prises par des gens qui n’étaient pas là. C’était (la grève, ndlr) une décision de groupe. Dans ces cas-là, tout le monde doit payer. C’est ce qu’il s’est passé face à la Norvège. Mais c’est vraiment dommage de se passer de joueurs d’une telle qualité.Information exclusive. Toute reproduction interdite sans mention explicite du site Chronofoot.