Lloris

Le gardien titulaire des Bleus ne sera pas titulaire avec sa nouvelle équipe face à Reading dimanche. C'est ce qu'a annoncé son entraîneur André Villas-Boas.

Sale surprise que ce départ Londres pour Hugo Lloris. Arrivé à Tottenham avec la ferme intention de montrer sa valeur en Premier League, le désormais ancien gardien de l'OL va devoir ronger son frein. Son entraîneur André Villas-Boas ne semble en effet pas prêt de mettre sur le banc son actuel gardien titulaire, le quarantenaire Brad Friedel.

Un achat d'avenir ? 

Interrogé en conférence de presse sur la non-titularisation de son nouvel achat, le technicien portugais a déclaré que tout était clair avec l'ancien Lyonnais, qui va devoir gagner sa place s'il veut être aligné : "Nous avons eu une conversation avec Hugo. Nous sommes extrêmement heureux qu'il fasse partie de l'équipe. Hugo doit seulement être patient et bien sûr, il le sera. Il sait qu'il est en concurrence pour l'équipe première. Il m'a dit : "Je suis ici pour me battre et pour montrer que je suis le meilleur." Quand on entend ça de la part d'un joueur, on sait qu'il va s'engager à fond pour y arriver. Il n'y a donc aucun problème."

Une attitude étrange tant les Spurs ont sué sang et eau pendant tout l'été pour attirer Lloris. Mais pour Villas-Boas, tout semble clair, Hugo Lloris est un pari sur l'avenir : "Nous avons décidé, pensant à l'avenir, que nous avions besoin de faire venir un joueur aussi talentueux qu'Hugo le plus tôt possible. Compte tenu de l'état du marché et du prix que nous avons obtenu, c'était un excellent achat." Espérons pour le gardien des Bleus qu'il ne devra pas attendre d'avoir 40 ans pour être mieux considéré par son entraîneur.