Salvatore Sirigu, prêt à affronter ses coéquipiers du PSG avec l'Italie

Titularisé dans les buts de l'Italie pour affronter la France mercredi soir (20h45), Salvatore Sirigu retrouvera trois de ses partenaires du PSG dans le camp d'en face. Mais le portier parisien n'a pas prévu de faire de cadeaux à ses copains pour autant. 

Conséquence de "l'Italianisation" du PSG version QSI, cinq joueurs du club francilien devraient prendre part au derby Italie-France disputé au stade Ennio-Tardini de Parme mercredi soir (20h45). Blaise Matuidi, Jérémy Ménez et Mamadou Sakho défieront en effet leurs coéquipiers transalpins Marco Verratti et Salvatore Sirigu. Ils auraient d'ailleurs pu être six si Didier Deschamps n'avait pas dû déplorer la défection de Christophe Jallet, blessé juste après avoir été convoqué par le sélectionneur des Bleus.

"Ça va faire bizarre" 

Pour le portier du Paris Saint-Germain Salvatore Sirigu, cette confrontation avec des joueurs qu'il côtoie au quotidien revêt une saveur toute particulière : "Ça va faire bizarre ! Ce sont mes équipiers, on partage plein de choses au quotidien, mais mercredi, nous serons adversaires", prévient l'ancien Palermitain qui sera titulaire en l'absence de Gianluigi Buffon. Le gardien italien qui ne cesse de briller depuis son arrivée dans la capitale estime que "c'est la vie des joueurs. C'est rigolo. Blaise Matuidi a dit qu'on s'était un peu chambrés ? Il dit n'importe quoi (rires)".

La bonhomie du personnage a fini de séduire la France du football... Mais lorsqu'il s'agit d'aborder les prochaines échéances de la Squadra Azzurra, Sirigu retrouve son sérieux : "Ce sera un match difficile, mais il va nous aider à bien préparer la suite des qualifications au Mondial 2014. On en a besoin pour s'améliorer en tant qu'équipe", juge t-il. De quoi promettre une belle opposition ce mercredi soir puisque les Bleus sont exactement dans la même optique...