Marco Verratti, 20 ans : Le joueur du PSG est considéré comme le

Mercredi, l'Italie accueille la France à Parme pour un match amical. Cette rencontre ne sera pas sans intérêt pour Cesare Prandelli, qui compte donner du temps de jeu à ses jeunes talents pour préparer la Coupe du Monde 2014.

Si le match opposant la France à l'Italie est un classique dans l'histoire du football, il n'est pas toujours préparé de la même façon. Alors que Didier Deschamps a choisi de faire dans la continuité en sélectionnant des joueurs d'expérience, Cesare Prandelli innove et fait appel à des jeunes pépites. Découvrez-les en images.

Marco Verratti, 20 ans

En France, Marco Verratti est certainement l'Italien dont on parle le plus. Et pour cause, l'ancien joueur de Pescara évolue au PSG depuis le début de saison. Il y brille d'ailleurs, récoltant les éloges de ses coéquipiers et de ses dirigeants. Zlatan Ibrahimovic a même déclaré à son sujet : "Il n'est pas super, il est plus que super". Dans la Squadra Azzurra, Cesare Prandelli semble lui faire confiance. Le sélectionneur italien lui avait en effet donné quelques minutes de jeu face à l'Angleterre au mois d'août dernier. Sinon, il est régulièrement appelé avec les Espoirs.

Comme un signe du destin, il avait débuté en tant que titulaire en février 2012 contre... la France. Ce mercredi, il pourrait bien être aligné d'entrée, si l'on se fie au système testé à l'entraînement ces derniers jours. Quoiqu'il en soit, la relève au milieu de terrain transalpin semble déjà assurée. Les médias le surnomment en effet "le nouveau Pirlo", ou "le Pirlo des Abruzzes". Un futur qui s'annonce radieux pour le lutin d'1m65.

Stephan El Shaarawy, 20 ans

Peu utilisé la saison dernière par Massimiliano Allegri (6 titularisations), Stephan El Shaarawy en compte déjà le double depuis le début de la saison. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est la véritable révélation de la saison. Toutes compétitions confondues, il est le deuxième meilleur buteur d'Italie, avec 12 buts. Mieux encore, il est le capocannoniere de Serie A, avec 8 pralines au compteur, à égalité avec Lamela et Cavani. Il n'en finit plus d'étonner, et brille également en Ligue des Champions, compétition dans laquelle il a marqué contre le Zénith St-Pétersbourg après avoir dribblé plusieurs adversaires.

Ses prestations depuis le début de sa carrière (d'abord au Genoa, puis à Padoue et finalement à l'AC Milan) l'ont naturellement conduit dans les différentes sélections, des moins de 16 ans italiens, jusqu'à l'équipe première. Il a côtoyé les A à deux reprises, la première face à l'Angleterre, et la deuxième contre l'Arménie. Surnommé "il Faraone" pour ses origines égyptiennes, il est vu en Italie comme un des plus grands espoirs du football.

Mattia Destro, 21 ans

Sous les ordres du très charismatique Zdenek Zeman à la Roma, Mattia Destro a connu une évolution fulgurante. Suivi par les plus prestigieux clubs italiens comme la Juventus et l'Inter Milan, l'attaquant avait finalement décidé de poser ses valises dans la capitale. Un choix payant, puisque le natif d'Ascoli y brille, avec un but inscrit en Serie A pour 393 minutes jouées. Si ses statistiques ne sont pas très reluisantes, il est régulièrement convoqué avec la Nazionale par Prandelli qui voit en lui un énorme potentiel.

L'ancien joueur de Sienne a connu toutes les sélections de jeunes, et semble maintenant avoir trouvé sa place avec l'équipe première. Avec les U19 par exemple, il a marqué à 15 reprises en... 13 rencontres. Du Lionel Messi dans la partition. Face à Malte en septembre, il a fait parler la poudre, pour ce qui est son seul but sous les ordres de Prandelli pour le moment. Ce mercredi, il obtiendra sûrement sa cinquième sélection.

Alessandro Florenzi, 21 ans

Il est la véritable surprise dans la liste de Prandelli. Alessandro Florenzi, joueur de la Roma, peut certainement remercier son coéquipier, Daniele De Rossi, de lui avoir laissé sa place au milieu de terrain. Du haut de ses 21 ans, le Romain a déjà marqué deux buts en Serie A pour 11 rencontres. Pas mal pour un milieu. Pour sa première convocation, le joueur espèrera grappiller quelques minutes de temps de jeu, afin de montrer son potentiel. Le Meilleur Jeune de Serie B la saison passée est également vu comme un des espoirs du football italien.

Davide Santon, 21 ans

Si le joueur de Newcastle commençait à devenir un joueur habituel de la Squadra Azzurra depuis 2009, il n'avait plus été convoqué depuis 2011. Pour le récompenser de ses bonnes prestations en Angleterre (malgré une 10e place en Premier League des Magpies), Prandelli a décidé de le réintégrer dans le groupe. Titulaire indiscutable en Premier League, il a disputé la quasi-totalité des 11 matches cette saison. Auparavant, il était passé par pratiquement toutes les équipes de jeunes, après avoir été révélé à l'Inter Milan par un certain... José Mourinho.

Voyant en lui un défenseur de talent, le coach portugais n'avait pas hésiter de le titulariser en huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United, en 2010. Chez les Nerazzurri, le géant (1,87 mètre) a trusté tout ce qu'il pouvait, à savoir le championnat, la Coupe d'Italie, la Supercoupe, la Ligue des Champions et la Coupe du Monde des clubs. Pas mal pour un gamin, décrit par le pays transalpin comme le nouveau Maldini ou Facchetti.

Mario Balotelli, 22 ans

Comment parler de jeunes talents italiens sans évoquer Mario Balotelli ? C'est tout bonnement impossible. Si la star rencontre de grosses difficultés en ce moment à Manchester City, Prandelli continue de lui faire confiance. Avec sa sélection, SuperMario a rarement déçu, et a souvent été décisif, comme ce soir de demi-finale d'Euro 2012, où il inscrit un doublé contre l'Allemagne, retirant son maillot pour laisser apparente sa plastique de rêve. Au niveau des statistiques, Balotelli ne déçoit pas non plus, puisqu'il a inscrit pas moins de cinq buts avec la Nazionale, pour 15 sélections.

La Squadra Azzurra possède donc un réservoir de jeunes talents impressionnant. Face à la France, les pépites auront l'occasion de briller. Quoiqu'il en soit, nous les retrouverons certainement à la Coupe du Monde 2014. Lorenzo Insigne et Ciro Immobile, deux autres jeunes, pourraient bien être du voyage...