Bosingwa fait la tête

Le vice-président de la Fédération portugaise de football, Amandio de Carvalho, a indiqué que les récentes déclarations de José Bosingwa peuvent perturber les joueurs de la Selecçao.

José Bosingwa, le défenseur lusitanien de Chelsea, vient de renoncer à la sélection portugaise suite à un conflit avec le coach Paulo Bento. En effet, le joueur des Blues estime qu'il méritait d'être convoqué pour la double confrontation face à la Bosnie-Herzegovine lors des barrages de l'Euro 2012. Des propos malvenus selon Amandio De Carvalho: "Ce n'était pas le moment opportun pour faire ces déclarations. La sélection a besoin de sérénité avant de jouer les rencontres décisives face à la Bosnie", a avoué le vice-président de la Fédération portugaise de football dans le journal Record.

"Ce sont deux situations différentes"Enfin, Amandio De Carvalho a refusé de comparer le choix de José Bosingwa de ne plus revêtir le maillot de la sélection portugaise avec celui de Ricardo Carvalho: "Ce sont deux situations différentes. On ne peut pas interpréter les deux cas de la même manière. L'un s'est passé sur le terrain et l'autre en dehors", a conclu le numéro deux de la FPF. En tout cas, Paulo Bento a provoqué de nombreux conflits au sein du vestiaire des finalistes de l'Euro 2004 depuis son arrivée en 2010.

Lire aussi:

Le Portugal double la France à l'indice UEFA