Kaka saute avec les supporters pour son retour au Milan AC

De retour en Italie après quatre saisons au Real Madrid, le Brésilien a reçu un accueil digne des plus grandes stars des tifosi. Le milieu de terrain s'est laissé emporter par l'ambiance et n'a pas hésité à se joindre aux supporteurs.

Ses déclarations à l'issue de la rencontre entre le Real Madrid et le Deportivo la Corogne avaient surpris le monde du football. Pour la première fois, Kaka exprimait clairement son envie d'aller voir ailleurs. Si Manchester United avait semblé intéressé par un transfert du Brésilien, c'est finalement du côté de Milan que le milieu de terrain a posé ses valises. 

Un club qui lui a tout apporté

Après quatre années à fouler les pelouses espagnoles, il a retrouvé le Milan AC, où il avait joué entre 2003 et 2009. Une période faste pour lui. En six saisons, Ricardo Izecson dos Santos Leite de son vrai nom a tout gagné ou presque avec le club lombard.

Champion d'Italie en 2004, il avait connu une année 2007 de rêve, empochant la Ligue des champions, la Supercoupe d'Europe et la Coupe du monde des clubs. Il avait également été désigné joueur FIFA de l'année et meilleur joueur européen. Mais surtout, au sommet de son art, le Brésilien avait été élu Ballon d'Or. 

Une belle opération financière 

Alors forcément, son retour en Italie le ravit. "J'étais très triste de partir et maintenant c'est génial d'être de retour. Je suis très heureux" a-t-il expliqué après l'officialisation de son transfert. Son entraîneur se réjouit lui aussi, précisant qu'il "s'agit d'une très bonne opération pour le club". Les Rossoneri avaient vendu le milieu de terrain 64 millions d'euros au Real Madrid en 2009, alors qu'ils viennent de le récupérer gratuitement.

Mais au delà de la plus-value, c'est un très bon choix sportif qu'a fait le Brésilien. L'ancien latéral du FC Barcelone Juliano Beletti, interrogé par Globoesporte n'a pas hésité à le comparer aux plus grands. "Kaka à Milan est comme Messi à Barcelone ou Rogerio Ceni à Sao Paulo. Il est la grande idole des supporters."

Un accueil triomphal 

Et il ne s'était pas trompé. Une centaine de supporteurs l'attendaient à la sortie de son hôtel après se présentation officielle. Encerclé par ses fans, Kaka s'est prêté au jeu des photos et des autographes. Il a aussi pu goûter à la petite chanson qu'ils lui avaient préparé. Et quand ils ont commencé à scander "qui ne saute pas est nerazzuro", le Brésilien ne s'est pas fait prier pour se joindre aux festivités contre le club voisin et rival, l'Inter Milan.