Peter Crouch, l'unique buteur !

A l'issue d'un match solide, les Spurs de Tottenham accèdent pour la première fois de leur histoire en quart de finale de la Ligue des Champions en venant à bout du Milan AC (1-0; 0-0).

Dans un White Hart Lane des grands soirs, habité par pas moins de 36000 fans déchaînés, les Spurs, 4e de Premier League, accueillaient le leader de la série A, le Milan AC. Tottenham avait l'occasion d'écrire l'une des plus belles pages de son histoire avec, en cas de victoire, une première qualification en quart de finale de la Ligue des Champions. Et avec un succès (0-1) du côté de San Siro il y a quinze jours, les hommes d'Harry Redknapp se présentaient avec un avantage certain...

Au coup d'envoi, donné par l'arbitre belge M.De Bleeckere, chacune des deux équipes avaient un absent de marque: Gareth Bale côté londonien (sur le banc) et Gennaro Gattuso côté milanais (suspendu). Le premier quart d'heure avait été d'un rythme soutenu, avec une très bonne maîtrise du ballon de la part des Locaux. Au fil des minutes, les Rossoneri, emmenés par un Pato prometteur, mettaient le pied sur le ballon et agissaient par attaques placées. La première, à la 25e minute, était l'oeuvre de Robinho qui adressait une frappe hasardeuse vers le but vide mais le ballon a été sauvé in extremis par William Gallas sur sa ligne. A la demi-heure de jeu, le Brésilien Pato partait dans le dos des défenseurs anglais, puis enchaînait avec un bon tir détourné tant bien que mal par le portier des Spurs, Gomes. La formation lombarde contrôlait la fin de première période, mais sans trouver la faille. A la mi-temps, Tottenham tenait son exploit.

Après une entame de seconde période totalement à l'avantage des Spurs, le Gallois Gareth Bale, appelé par tout un stade, faisait son entrée à la 65e minute, prenant la place de Rafael Van der Vaart. Avant ce changement, les Milanais auraient pu ouvrir la marque par l'intermédiaire de Robinho sur un ballon mal repoussé par Gomes, très fébrile dans cette rencontre. Progressivement, les hommes d'Allegri prenaient le jeu à leur compte et se montraient plus entreprenants. Alexandre Pato, le meilleur milanais du match, trouvait le petit filet sur une belle frappe et un jeu collectif remarquable. Cependant, les Italiens ne parvennaient pas à concrétiser leur légère domination et les Anglais agissaient en contre de manière décousue.

Le Milan AC, plus faible attaque de cette compétition (7 buts en 8 matches) sort par la petite porte, en 8e de finale, de nouveau face à une formation britannique, après Manchester United l'année dernière et Arsenal, il y a 3 ans. White Hart Lane pouvait dès lors entonné leur plus bel hymne pour savourer la défaite des Gunners conjugué à la victoire des leurs. Les Spurs accèdent pour la première fois de leur histoire en quart de finale de la Ligue des Champions.