Lionel Messi

La maison du frère de Lionel Messi à Rosario a été la cible de tirs à l'arme à feu, samedi. Si aucun blessé n'est à déplorer, les motivations de l'attaque restent inconnues.

La maison du grand frère de Lionel Messi, à Rosario en Argentine, a été la cible de tirs à l'arme à feu samedi à l'aube, révèle le journal argentin, La Capital. Le média argentin raconte que les agresseurs circulaient à bord d'une moto et ont visé la demeure de Matias Messi, 29 ans à l'aide d'un 9 millimètres sans pour autant faire de blessés. Selon les sources, entre 4 et 8 impacts de balle ont été répertoriés sur les murs de la maison. Une habitation voisine a également été touchée par des tirs. Pour l'heure, le mobile de cette fusillade reste encore inconnu.

D'après les premières rumeurs, la mère du joueur se trouvait dans la maison au moment de l'attaque. Une information démentie par le père de Messi qui a assuré que son épouse était à ses côtés, à Barcelone, relaie As. Par ailleurs, Ricardo Giusepponi, l'avocat de la famille Messi, explique avoir tenté de joindre Matias, en vain. "Je lui ai laissé un message vocal mais il n'a pas répondu", a-t-il expliqué devant les caméras de la chaine argentine C5N.

La maison familiale, cible de l'attaque, se situe à Rosario, à environ 300 kilomètres au Nord-Ouest de Buenos Aires. Le double Ballon d'Or a pour habitude d'y séjourner lorsqu'il vient passer des vacances dans son pays natal. L'agression dont a été victime son frère n'a, semble-t-il, pas trop perturbé Léo Messi auteur d'un doublé samedi soir contre Almeria (3-1) et qui est sur le point de devenir le joueur du Barça ayant marqué le plus grand nombre de buts sur une saison.