Paul Scholes, buteur pour son 700e match avec United

Ferdinand qui ne serre pas la main de Cole ni de Terry, le sublime but de Lukas Podolski, le premier doublé de Berbatov avec Fulham, les gros scores d'Arsenal et United... L'équipe de Chronofoot vous informe sur ce que vous n'auriez pas dû rater de cette 4e journée.

L'évènement principal de cette 4e journée avait déjà plus ou moins été annoncé. Ferdinand n'a pas daigné serrer la main de ses adversaires Terry et Cole, ajoutant un épisode de plus à la saga qui avait animé l'Angleterre la saison passée. Sinon, beaucoup de recrues ont semble-t-il profité de la trêve internationale pour se fondre complètement dans le collectif de leur équipe et ont marqué, participant notamment aux grosses victoires d'Arsenal et de United. Focus sur cette 4e journée.

Arsenal et United n'y vont pas de main morte

6-1, 4-0, les deux prétendants à la première place n'ont pas fait dans le détail. Si Arsenal a pu compter sur la complicité des joueurs de Southampton qui ont mis deux buts contre leur camp, United lui s'est vu offrir un pénalty en début de rencontre pour une supposée faute du gardien de Wigan Hosni sur Welbeck. Mais Javier Hernandez ne le marquera pas. Néanmoins, cet échec n'affectera pas le score finale, puisque Scholes, le Mexicain lui-même et les deux recrues Buttner et Powell marqueront également. 

Côté Arsenal - et avec un Giroud laissé sur le banc - les poulains d'Arsène Wenger ont déroulé. 6-1 score final, Montpellier en tremble déjà. A cause d'un autre ancien de la Ligue 1 - Gervinho - auteur d'un doublé, de l'international allemand Lukas Podolski et de Theo Walcott, Southampton s'est vu repousser dans les profondeurs de la Premier League, sans le moindre point marqué depuis le début de la saison. Au classement, Arsenal et United talonnent le leader Chelsea tenu en échec, respectivement à deux et à un point des Londoniens. 

La telenovela A. Ferdinand continue, les recrues font le boulot

Comme annoncé ce jeudi, Anton Ferdinand n'a pas serré la main d'Ashley Cole ni de John Terry. Si la Commission de discipline dit avoir suivi l'épisode à la lettre, il se pourrait bien que la saison anglaise soit une nouvelle fois entachée de scandales autour de racisme et de non serrage de main, comme l'année dernière avec Suarez et Evra, ou dans le passé et ce pour d'autres raisons, entre Nasri et Gallas.

Sur les terrains de Premier League, quelques unes des recrues de cet été ont fait comprendre à leurs clubs qu'ils ne s'étaient pas trompés à leur égard. Matthew Lowton et Christian Benteke, buteurs face à Swansea sous les couleurs d'Aston Villa, Dimitar Berbatov, auteur d'un doublé pour son premier match en tant que titulaire avec Fulham (Fiorentina doit l'avoir encore plus mauvaise), Lukas Podolski auteur d'un sublime coup-franc en pleine lucarne contre Southampton, Javi Garcia pour son premier match avec City, ainsi que Buttner, le latéral gauche mancunien. Même le jeune Nick Powell de 18 ans arrivé de Crewe à Manchester y ira de son but face à Wigan. Bien loin de tous ces novices, Paul Scholes a quant à lui à nouveau marqué pour son... 700e match sous les couleurs mancuniennes... une marque que toutes ces recrues n'atteindront jamais. 

Résultats de la 4e journée

Norwich 0-0 West Ham

QPR 0-0 Chelsea

Aston Villa 2-0 Swansea

Fulham 3-0 WBA

Stoke 1-1 Manchester City

Manchester United 4-0 Wigan

Arsenal 6-1 Southampton