Vieira se livre

Patrick Vieira est désormais responsable du développement de Manchester City en Angleterre et dans le monde. Interrogé par l'UEFA, il a livré son sentiment sur son club. Titre, Ligue des Champions, l'ancien tricolore n'a esquivé aucun sujet.

Champion d'Angleterre, Manchester City aborde la Ligue des Champions 2012-2013 avec le plein de confiance. Dans le groupe de la mort avec trois autres champions nationaux, le Real Madrid, l'Ajax Amsterdam, et le Borussia Dortmund, l'équipe de Patrick Vieira devra s'accrocher pour sortir des poules.

Des défaites vertueuses

Pour la deuxième fois de son histoire, Manchester City disputera la Ligue des Champions. Fier de son équipe, Patrick Vieira a livré son sentiment sur la compétition : "C'est pour cela que le club travaille si dur. Pour se mesurer aux meilleurs clubs en Europe. Tous les joueurs adorent disputer la LDC. En tant que club, c'est le signe que nous faisons partie des meilleurs [...] C'est très excitant, quand vous y goûtez vous avez envie d'y revenir tous les ans. C'est une très bonne chose d'être là à nouveau. Pour tous leurs coéquipiers, ce serait un exploit fantastique, et je sais combien c'est difficile et combien le parcours est long jusqu'au trophée, car on n'est jamais à l'abri de rien".

Et justement, l'ex-Gunner est bien placé pour parler de cette compétition qu'il a disputée 11 fois, avec Arsenal, la Juventus, et l'Inter Milan. Si son équipe n'a pas passé les poules la saison passée, battue et finalement devancée par un grand Napoli et le Bayern Munich, elle a beaucoup appris de ces défaites : "Je pense que notre parcours de l'année dernière nous a donné confiance. Ca nous a montré combien il était enthousiasmant d'affronter des équipes comme le Bayern, Naples, ou Villarreal. Affronter de tels clubs, ça nous donne confiance en nous, en l'équipe, on a beaucoup appris. On sait que la moindre erreur à ce niveau peut être sanctionnée. En premier league, les occasions que vous concédez sont parfois ratées. Mais en LDC, si vous commettez une erreur tactique ou technique vous êtes directement punis. C'est le très haut niveau, et je pense que l'équipe apprend beaucoup à ce niveau"

Des raisons d'être optimiste

Si l'homme aux 107 capes en équipe de France ne s'est pas livré sur les chances de victoire de son équipe en Ligue des Champions, il a quand même montré des signes d'optimisme : "Je pense que le succès appelle la confiance, et lorsqu'on est en confiance, on joue avec plus de libertés. Et c'est en jouant plus libéré qu'on pratique son meilleur football. Au cours de ces derniers mois, l'équipe a pratiqué un jeu incroyable, grâce à la confiance amassée en remportant le championnat et en disputant la LDC [...] Les joueurs ont le sentiment de pouvoir gagner n'importe quel match. Ils entrent sur le terrain avec le plein de confiance, et je trouve que c'est particulièrement enthousiasment. Mais le plus important, c'est que je trouve que l'équipe a vraiment franchi un pallier depuis l'an dernier". Reste à l'armada de Roberto Mancini à le démontrer sur les prés européens.