Alex Ferguson

La victoire contre Everton (1-0) samedi à Old Trafford assure presque à Manchester United le titre de champion d'Angleterre. Cependant, les hommes de Ferguson iront jouer Arsenal puis recevront Chelsea lors des deux prochaines journées. Pas de quoi inquiéter le manager écossais qui pense que son équipe est en mesure de gagner ces deux rencontres cruciales.

Pour Sir alex Ferguson, il n'y a aucune raison pour que Manchester ne ramène pas d'ici deux semaines son dix-neuvième titre de champion d'Angleterre. L’Écossais a une  grande confiance en ses troupes, ce que semble confirmer la victoire acquise samedi en fin de rencontre face à Everton. Avec ce succès, les Red Devils maintiennent leurs deux dauphins à six points et n'ont plus besoin que de sept points sur leurs quatre derniers matchs pour s'assurer du trophée.

La tâche ne sera pas aisée ses prochaines semaines puisque United se déplacera à l'Emirates Stadium avant d'accueillir Chelsea. Deux chocs qu'il ne faudra pas perdre pour espérer rester en tête jusqu'au bout. Mais Sir Alex ne s'en fait pas plus que ça: "La chose qui m'intrigue, c'est que les gens n'arrêtent pas de dire nous avons encore à jouer Arsenal et Chelsea et ils parlent de ces matchs comme si nous allions les perdre", a tranquillement déclaré le manager à l'issue de la victoire des siens samedi. "Pourquoi ne pourrions-nous pas gagner à ces matchs ? Pourquoi ne pas aller à l'Emirates Stadium et gagner, comme nous l'avons fait précédemment? J'ai dit aux joueurs d'oublier toutes ces absurdités et juste gagner leurs matches."

En effet, Manchester United a remporté ses deux derniers matchs à l'Emirates (1-3 le 5 mai 2009 en demi-finales de Ligue des Champions et 1-3 le 31 janvier 2010 en championnat), où il jouera dimanche prochain. Pas de quoi rompre le flegme de Ferguson, qui sait son équipe capable de gagner ce genre de matchs capitaux.