Marvin Martin

A quelques heures de jouer une partie du maintien de son équipe, Sochaux, face au Paris Saint-Germain, le meneur de jeu des Lionceaux et de l'équipe de France, Marvin Martin, se verrait bien avec le maillot de l'adversaire sur les épaules dès l'issue de la saison. A bon entendeur.

Dans les semaines à venir, Marvin Martin joue une grande partie de son avenir. Outre l'Euro 2012, Marvin Martin a deux objectifs en club : maintenir le FC Sochaux-Montbéliard en Ligue 1 et porter la tunique du PSG la saison prochaine. Et pour cela, le petit milieu de terrain, natif de Paris, se verrait bien faire un coup du côté du Parc des Princes, ce dimanche, en fin d'après-midi. Une affiche des extrêmes qui pourrait être plus qu'un électrochoc dans la saison difficile de Marvin Martin. 

"Paris m'intéresse" 

PSG-Sochaux, un match qui a une résonance toute particulière pour Marvin Martin. Le milieu de terrain de 24 ans se verrait refaire le chemin dès la saison prochaine. "Franchement, oui, je rêve toujours de porter le maillot du PSG. Et je ne dis pas cela parce que je suis Parisien. C’est une équipe qui joue déjà le titre cette année et qui, dans les années à venir, va encore progresser et se renforcer avec des grands noms. Mon objectif étant de rejoindre un grand club, effectivement, Paris m’intéresse" a témoigné l'international tricolore au Parisien. 

"Gagner au Parc, c'est jouable"

En attendant cet hypothétique changement de carrière, Martin doit se montrer, ce dimanche, au Parc des Princes, avec son équipe, Sochaux. Avec un triple objectif en vue : sortir Sochaux de la zone rouge (19e), marquer les esprits des dirigeants franciliens et celui du sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Blanc. Et pour Marvin Martin, Sochaux vient chercher des points dans la capitale. "Gagner au Parc, c’est jouable. Difficile mais possible. Les Parisiens ne sont pas très bien en ce moment. Ils viennent d’enchaîner quelques résultats moyens, mais ça reste une grosse équipe qui joue le titre devant son public. De notre côté, la confiance est revenue. Depuis l’arrivée de notre nouvel entraîneur, Eric Hély, nous restons sur quatre victoires en six matchs et nous n’avons pas été ridicules du tout face à Montpellier et Lyon", confie le milieu offensif de poche. L'effet Hély suffira t-il aux Sochaliens pour créer l'exploit ? A Marvin Martin et ses coéquipiers d'apporter les éléments de réponse. 

A lire aussi: 

Sochaux: Sauget, "Le PSG aura plus la pression que nous"