Michael Jordan (1984-1993), (1995-1999) et (2001-2003)

Parfois, certains grands sportifs sortent de leur retraite pour tenter un dernier baroud d'honneur. Que ce soit en foot, en tennis, en cyclisme, en formule 1 ou même en boxe, nombreux sont les exemples de come back d'athlètes. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Top 10.

Martina Hingis est une nouvelle fois sortie de sa réserve. A 32 ans, l'ancienne numéro 1 mondiale est de nouveau sur les courts après avoir déjà pris deux fois sa retraite. Et cela semble plutôt bien lui réussir puisqu'elle vient de remporter son premier match en double lors du tournoi de Carlsbad en Californie. Mais rassurez-vous la retraite anticipée n'a pas touché que la Suissesse. La rédaction de Gentside Sport a compilé les 10 come back les plus célèbres du monde du sport, avec à chaque fois des hauts et des bas...

- Zinedine Zidane (football): C'est peut-être le come back le plus célèbre du football. Le numéro 10 des Bleus avait décidé de prendre sa retraite après un Euro 2004 décevant qui sonnait le glas de la génération 98. Le 12 août 2004, il déclarait: "Je pense qu'à un moment donné, il faut savoir dire stop". Moins d'un an plus tard, le 5 août 2005, ZZ annonce son retour. "Je ne veux pas revenir en tant que Zorro, en tant que le sauveur". Le lendemain, L'Equipe titre: "Il revient". Un an plus tard, Zidane partira la tête basse mais dure...

- Martina Navratilova (tennis): Elle a TOUT gagné. Les 4 Grands Chelem en simple, en double et en double mixte. Le tout sur 4 décennies. Après avoir annoncé sa retraite en 1995 après 22 ans de carrière, elle revient sur les courts en 2000 à l'âge de 44 ans. En 2003, elle devient la plus vielle gagnante d'un tournoi du Grand Chelem en empochant l'Open d'Australie à 46 ans et 8 mois en double mixte. Son dernier match sera une finale d'un Grand Chelem (US Open), toujours en double, en 2006. Avec une victoire au bout, bien entendu...

- Michael Schumacher (formule 1): C'est l'homme de tous les records en tuture. 7 titres de champion du monde, 91 victoires en Grand Prix, 155 podiums et 86 poles position. Mais tout cela s'est fait pendant l'ère Schumi I. Entre 1991 et 2006, le pilote allemand domine comme jamais la F1. Il revient en 2010 pour trois saisons sans remporter le moindre Grand Prix. Il dira un adieu définitif aux circuits le 25 novembre 2012 au Brésil à 43 ans.

- Lance Armstrong (cyclisme): Tricheur le plus célèbre de l'histoire du sport, c'est aussi l'un des come back les plus retentissants du monde sportif. Un titre de champion du monde sur route en 1993 à 22 ans. Mais trois ans plus tard en octobre 1996, un cancer des testicules l'oblige à s'arrêter. Qu'importe, il revient en février 1998 et remporte ensuite 7 Tours de France consécutifs. Une seconde retraite prise en 2005 avant de revenir une énième fois en 2009 jusqu'en février 2011 avec des résultats bien moins probants. La suite on l'a connait, une déchéance liée à son incroyable histoire de dopage qui sera bientôt adaptée au cinéma. De toute façon, avec Armstrong, le come back est toujours positif...

- Michael Jordan (basket): Lui aussi, le retour en fanfare ça le connait. Le plus grand basketteur de tous les temps a glané 3 titres NBA (de 1991 à 1993) avant de s'arrêter à 30 ans pour mener une carrière de joueur de baseball médiocre. Il revient à ses premières amours en 1995 et triomphe encore trois fois en NBA avec les Bulls jusqu'à s'arrêter en 1999 à 36 ans. Mais Air Jordan est insatiable. Il revient une troisième fois en 2001, cette fois chez les Wizards de Washington. Mais la magie a fini d'opérer avec deux saisons très médiocres.

- Laure Manaudou (natation): Le plus beau palmarès de la piscine française avait tout pour réussir. De ses débuts en 2001 à son sacre en mondovision à Athènes en 2004, la reine du pédiluve a par la suite sombré. Turbulence médiatique et vie privée compliquée, elle a craqué là où elle avait brillé aux JO à Pekin en 2008. En septembre 2009, elle dit stop... jusqu'en juillet 2011. Elle ira même jusqu'à glaner 3 titres de championne de France sur dos avant de s'écrouler de nouveau aux JO londoniens... Le 30 janvier 2013, la sirène se retire des bassins sur le plateau du Grand Journal entre une chronique de Mouloud Achour et un sketch des Sophie et Sophie...

- Mohamed Ali (boxe): C'est le sportif du siècle d'après Sports Illustrated. Pourquoi ? Au-delà d'être un champion de renom, Cassius Clay pour sa version non-musulmane a pris position contre bon nombre de sujets politiques et sociaux (le racisme, la religion, la guerre au Vietnam). Celui qui flotte comme un papillon et pique comme une abeille s'est retiré une première fois en 1979 sur un titre de champion du monde poids lourd. Deux ans plus tard, il remonte sur le ring pour récupérer son titre mais le laisse à Larry Holmes. Son dernier combat s'est joué à la fin de l'année 81. Entre-temps la France passait à gauche et Ali ne piquait plus personne.

- Bjorn Borg (tennis): La crinière la plus talentueuse du circuit a martyrisé le printemps du tennis à la fin des années 70 et aux débuts des 80s. Roi de la terre battue de Roland Garros et du gazon de Wimbledon, il a décidé de tout arrêter en 1983 à 26 ans à peine. Il reviendra en 1991 sur les courts à 35 ans avec la même raquette en bois, un autre temps. Il jouera 12 matches, pour autant de défaites et obtiendra même une balle de match pour son ultime baroud d'honneur à Moscou... En vain.

- Ben Johnson (athlétisme): Lui, c'est l'archétype du sportif qui ne retient pas la leçon. Après une médaille de bronze prometteuse aux JO de Los Angeles en 1984, le Canadien d'adoption éclate le record du monde d'un dixième aux Mondiaux de Rome en 1987 en claquant un 9'83". Il récidive en 9'79" aux JO de Séoul sous une musculature impressionnante. Chargé comme une mule, il est suspendu deux ans et déchu de ses titres en 1990. Il revient néanmoins en 1991 en n'étant que l'ombre de lui-même, mais en restant dopé. Il est banni à vie des pistes en 1993. 

Bonus:

On aurait pu aussi parler de Tiger Woods, Pelé, Diego Maradona, Eric Abidal, Paul Scholes, Alain Prost, Kim Cleijsters, Ian Thorpe...