Michel Platini n’est pas vraiment fan des investisseurs étrangers

Le monde du football est devenu une source d’argent très juteuse mais cela ne plaît pas à tout le monde. A vrai dire, le premier concerné dans cette histoire n’est autre que l’actuel président de l’UEFA, Michel Platini. Si les supporteurs des clubs récemment achetés par les milliardaires venant du Proche-Orient s’exaltent à l’idée de voir leur club évoluer avec un bon effectif, Michel Platini, lui, n’est pas du tout de cet avis. 

Selon les paroles du président de l’UEFA : « Je sais que je défends quelque chose qui n’est plus défendable, mais je ne suis pas fan. Moi, je suis pour l’identité d’un club plutôt que d’acheter des gens à droite, à gauche. » Ainsi, Platini voudrait donc que les joueurs d’un club viennent tous de la région car selon lui : « Je vais peut-être passer pour un ringard, mais je préférerais que des gamins des villes concernées commencent à jouer dans leur club plutôt que des joueurs venus d’ailleurs. Moi, je suis parti jouer à l’étranger, mais j’ai commencé d’abord dans le club de ma région, à Nancy. »