Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic n'a pas caché sa joie suite au succès du Milan AC (4-0) ce mercredi soir, en Ligue des Champions, face à Arsenal. Mais le Suédois et les Rossoneri en déplorent un certain manque de réalisme de leur part.

Le "tabou" anglais n'est pas encore définitivement brisé, car il faudra encore se déplacer à l'Emirates Stadium pour le match retour. Mais en battant Arsenal 4-0 ce mercredi soir à San Siro, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, ne nous mentons pas, le Milan AC a fait un énorme pas vers les quarts de finale.

Massimiliano Allegri: "Tout peut arriver au retour" 

Massimiliano Allegri, le coach lombard, a félicité la prestation de ses joueurs, comme le rapporte La Gazzetta dello Sport : "Nous sommes en reprise depuis le retour de nos blessés (Boateng, Pato, Nesta, etc...) mais nous n'avons encore rien fait, nous devons aller à Londres pour nous qualifier et la Serie A est encore longue. Berlusconi a dit que nous sommes encore loin du jeu du Barça ? Nous sommes l'équipe qui a la meilleure possession de balle en Italie. Barcelone, c'est le top, mais nous avons des caractéristiques différentes de celles des Catalans et ne pouvons pas les copier. Ce soir, alors que nous menions 4-0, on a eu des occasions pour mener 5 ou 6-0. 4-0 c'est bien, mais ça aurait été mieux de plus marquer. On ne sait jamais ce qui peut se passer au retour".   

Zlatan Ibrahimovic, auteur des deux passes décisives sur les buts de Robinho, et du pénalty qui a clos la marque hier soir, est sur la même longueur d'ondes que son entraîneur : "Gagner 4-0 contre Arsenal ça n'arrive pas tous les jours. Tactiquement, nous avons très bien joué, même si personne ne s'attendait à ce qu'on réalise une telle performance. Galliani (le vice-président du Milan, ndlr) a raison quand il dit qu'on aurait pu marquer plus de buts, car en Europe, chaque but marqué a son importance. Ce résultat nous donne un bel avantage avant le match retour. Mais il reste encore beaucoup de matches avant la finale. Prenons les matches les uns après les autres et nous ferons les comptes à la fin. La Ligue des Champions n'est pas une obsession, mais un trophée que j'aimerais gagner".  

Adriano Galliani: "On pouvait gagner 6 ou 7-0"

Adriano Galliani, précédemment cité par Ibra, est sur un nuage : "Ce match me rappelle notre demi-finale parfaite gagnée 3-0 contre Manchester United, en 2007. Nous savions qu'on élèverait notre niveau de jeu en récupérant nos blessés. On pouvait gagner 6 ou 7-0. Une grande soirée". 

A lire : Ligue des Champions : Arsenal boit la tasse à Milan 

A voir : Ligue des Champions : Le Milan AC d'hier à aujourd'hui en images