Paolo Maldini

Paolo Maldini, légende vivante du Milan AC et de la Squadra Azzurra, a parlé de son avenir, des Rossoneri, de Yoann Gourcuff et des Bleus de Laurent Blanc, sur RMC. Morceaux choisis.

Paolo Maldini, l'un des plus grands défenseurs de tous les temps, était l'invité exceptionnel du Tony Parker Show, sur RMC. Celui qui n'a connu qu'un seul maillot durant toute sa carrière (de 1984 à 2009) n'exclut pas la possibilité d'occuper un jour, un poste dans l'organigramme du Milan AC : "Ça peut être intéressant de revenir dans le club où on a fait toute sa carrière, comme Zidane à Madrid".

"Le Milan AC a l'effectif pour être champion"

Comme il le rappelle dans cette interview, malgré des offres d'Arsenal, de Chelsea, de Manchester United et du Real Madrid, Maldini n'a jamais imaginé poursuivre sa carrière ailleurs que dans son club de cœur.

L'élégant défenseur restera à jamais associé au Milan AC. Cinq Ligues des Champions et sept scudetti composent - entres autres - son palmarès. Quel regard porte-t-il sur l'effectif lombard actuel ? Le Milan AC peut-il conserver son titre de champion d'Italie ? "C’est l’équipe à battre, elle a l’effectif pour y parvenir. Ibrahimovic fait la différence. Physiquement et techniquement, il est au-dessus. Il a envie d’emmener ses coéquipiers vers le haut. Boateng et Robinho donnent aussi un petit plus à cette équipe". 

"Leonardo, c'est l'homme de la situation pour le PSG"

Le grand Paolo n'échappe pas aux traditionnelles questions relatives au phénomène que représente désormais le PSG. D'autant que Leonardo a été son coéquipier, puis son dirigeant pendant une dizaine d'années.

Grand seigneur, le dernier numéro 3 rossonero (comme le 6 de Baresi, le 3 de Maldini a été "gelé", à la retraite de ce dernier) semble avoir oublié la traîtrise du Brésilien, parti entraîner l'Inter en 2011 : "C’est l’homme qu’il faut au PSG. Il l’a prouvé sur les dix ans passés à Milan. Il y a de grandes ambitions depuis que le club a été racheté. Maintenant, il faut structurer l’équipe avec des joueurs de grands talents. Il faut changer la mentalité du PSG pour que l’équipe devienne un grand d’Europe".

L'Italien indique par ailleurs que l'arrivée de David Beckham serait une bonne chose pour le club de la capitale. Club qui s'est retrouvé soudainement sous les feux des projecteurs, même en Italie : "On en a beaucoup parlé avec le changement de propriétaire. Il y a Jean-Claude Blanc, l’ancien dirigeant de la Juventus, et la venue de Pastore en provenance de Palerme".

"Je n'ai pas apprécié les déclarations de Gourcuff"

On se souvient que Gourcuff s'était plaint d'avoir été "mal traité" au Milan AC. Et là, Maldini fait ce qu'il faisait le mieux sur le terrain ; il tacle avec élégance : "Ce sont des secrets de vestiaire et je ne veux pas dire des secrets de vestiaire, mais je n’ai pas aimé qu’il dise qu’il a été maltraité à Milan. J’ai été capitaine pendant de longues années, et le club est très ouvert. Tous les mariages ne sont pas heureux. C’est un joueur de grand talent, et j’espère qu’il arrivera à le démontrer".

D'autres Français passés par la Lombardie ont davantage marqué Paolo : "Je dois dire que ma grande surprise a été Marcel Desailly. Il est arrivé en défenseur central, et il s’est imposé comme un des meilleurs milieux défensifs du monde. Dhorasoo était extrêmement talentueux, mais il y avait beaucoup de concurrence. Personnellement, Ibrahim Ba est un super ami".

"La Coupe du monde 2010 a fait honte à la France"

Son jugement sur l’Équipe de France parait lucide et mesuré. Pas de quoi s'enflammer, mais pas de quoi se désespérer non plus. Du haut de sa longue et glorieuse carrière, Maldini sait que tout est possible en football, surtout lorsque l'on parle d'une grande nation de ce sport : "La France a de bons joueurs mais ce n’est pas une équipe, c’est le problème, ce qui était la force des années passées. La dernière Coupe du monde n’a pas été qu’un problème sportif, ça a fait honte à la France. Mais attention, la France comme l’Italie, quand elles sont en phase finale, peuvent remporter la compétition".