Hélène Mandroux

Si les dirigeants héraultais ne voulaient toujours pas parler de titre après le match nul à Paris dimanche soir (2-2), la première magistrate de la ville a exprimé cette ambition dans un communiqué.

Dimanche soir, les joueurs et dirigeants montpelliérains se sont évertués à le répéter à tout le monde. Non, le MHSC ne joue toujours pas le titre malgré l'excellent match livré par les ouailles de René Girard sur la pelouse du Parc des Princes. Et si bien sûr ce discours de façade ne correspond sûrement en rien aux ambitions réelles qui doivent habiter ce groupe, tous veulent officiellement rester prudents. Une stratégie médiatique qui échappe vraisemblablement à Hélène Mandroux, la maire de la cité héraultaise.

Dans un communiqué livré après la rencontre, elle ne s'embarrasse pas en affirmant tout haut ce que chacun pense tout bas. "Toujours en lice en coupe de France et plus que jamais en course pour un titre de champion de France, les joueurs du président Louis Nicollin réalisent cette année la plus belle saison sportive de l’histoire du club. Souhaitons désormais qu’elle soit couronnée de succès d’ici la fin de saison", explique en effet ainsi la première magistrate de la ville.

Invitée de Laurent Nicollin dans les travées du Parc des Princes, elle se charge même de chambrer un peu le niveau de jeu du PSG, bousculé par une excellente machine collective : "au terme de cette rencontre, que les Montpelliérains auraient mérité de remporter du fait leur excellente prestation, j’ai félicité très chaleureusement l’ensemble des joueurs et l’encadrement du club. Ils ont prouvé non seulement que leur 2e place au classement général est parfaitement méritée mais ont aussi étonné l’ensemble des observateurs par leur qualité de jeu". En même temps, elle n'a pas forcément tort.