Nico II

Nicolas Anelka: 30 novembre, Les Inrockuptibles.

"En équipe de France, je n’ai jamais voulu chanter La Marseillaise, ça ne m’est jamais venu à l’idée. Et si on m’avait demandé de le faire, j’aurais refusé, j’aurais quitté l’équipe". L’enfant terrible du foot français prouve une nouvelle fois le rapport ambigu qu’il entretient avec son pays.