Cette suportrice pourra finalement continuer à suivre son équipe

Déçu du comportement de son équipe durant le Mondial, le président nigérian Jonathan Goodluck avait suspendu les Super Eagles de toutes les compétitions pour deux années. Sous pression de la FIFA, il a fait machine arrière lundi soir.

Le Nigeria participera bien à la prochaine CAN. Bien que l'annonce ne soit pas encore officielle, les dirigeants du pays ont déclaré à l'AFP qu'ils revenaient sur leur décision prise la semaine dernière. Furieux de l'élimination de leur équipe du Mondial, le gouvernement nigérian avait décidé de retirer sa sélection de toute compétition internationale pour deux ans. 

Ce retournement de situation est essentiellement dû à l'intervention de la FIFA, qui avait menacé le Nigeria de suspendre indéfiniment au niveau international son pays, ses clubs, ses arbitres ainsi que de l'aide financière pour une période indéfinie. L'organisation présidée par Sepp Blatter, s'était indignée de la décision du gouvernement africain de venir à des extrémités de la sorte et avait donné au Nigeria jusqu'à lundi 18h pour annuler cette sanction.