Olivier Giroud

Le leader de la Ligue 1, Montpellier, a fixé le prix de son attaquant vedette, Olivier Giroud, afin d'atténuer les ardeurs des courtisans en vue du prochain mercato estival.

L'emblématique président du MHSC, Louis Nicollin, avait annoncé la tendance en janvier, en assurant qu'Olivier Giroud pourrait partir contre un chèque compris entre 16 et 20 millions d'euros. En ce mois de février, le néo-tricolore de 25 ans (2 sélections), qui a une clause libératoire estimée à 10 millions, a vu son prix de départ revu à la hausse, en l'occurrence à 16 millions d'euros. Une somme qui ne devrait pas pour autant refroidir les ardeurs des multiples prétendants au recrutement du natif de Tours. 

Dans les pas de Gignac et Rémy 

Cette saison, Olivier Giroud explose au plus haut niveau, mais aussi et surtout, son compteur-buts. Avec 20 buts inscrits en 29 matches disputés toutes compétitions confondues dont 16 en Ligue 1, l'ancien avant-centre de Tours est l'un des principaux artisans de l'incroyable saison de son club, actuellement en tête de la Ligue 1. Arsenal verrait bien en lui un pendant, voire un remplaçant de Robin Van Persie en cas de départ de ce dernier. Le Torino, deuxième club de Turin, miserait bien sur le Tourangeau dans l'éventualité d'une remontée en Serie A. Et d'autres postulants, plus ou moins déclarés, guettent un quelconque mouvement autour du joueur.

Afin d'éclaircir la situation de leur attaquant, sous contrat jusqu'en juin 2014, les dirigeants héraultais ont annoncé le prix du joueur en cas d'hypothétique départ l'été prochain : 16 millions d'euros. Soit le prix, il y a un an et demi, de Loïc Rémy (passé de Nice à l'OM) ou d'André-Pierre Gignac (de Toulouse à l'OM)... 

Montpellier leader, Lyon marque le pas 

Rennes bat Sochaux et peut encore rêver de Ligue des Champions