Premier but de Dédé avec l'OM contre Chelsea?

Mardi soir, l'Olympique de Marseille se déplace à Stamford Bridge pour y affronter Chelsea dans le cadre de la 2ème journée de la Ligue des Champions. Si les Blues apparaissent ultra-favoris pour cette rencontre, les Phocéens ne partent pas battus, loin de là...

- Le souvenir de la victoire d'Anfield: On a tendance à l'oublier, mais l'OM est tout simplement la première équipe française à avoir réussi à s'imposer sur le terrain de Liverpool à Anfield Road. Le 3 octobre 2007, Mathieu Valbuena expédiait un véritable missile sous la barre de Pepe Reina et permettait à l'équipe d'Éric Gerets de repartir avec les 3 points. Alors pourquoi ne pas récidiver en devenant également la première équipe hexagonale à triompher à Stamford Bridge?

- Chelsea est en petite forme: Ce match tombe à point nommé pour les Phocéens. Chelsea reste en effet sur deux défaites de rang, chose extrêmement rare chez les Londoniens. Si c'est une équipe bis qui s'est inclinée à domicile en milieu de semaine contre Newcastle (3-4), le doute s'est installé après le revers infligé par Manchester City samedi (0-1). La machine à marquer s'est-elle enrayée?

- Drogba est suspendu: Il sera d'autant plus dur à Chelsea de s'imposer que le danger numéro 1 de leur attaque est suspendu. Didier Drogba purge en effet toujours sa suspension récoltée l'an dernier face à l'Inter Milan. Si Malouda et Anelka enfilent les buts en ce début de saison (6 chacun), ils profitent du travail de titan abattu par l'Ivoirien (5 buts, 5 passes décisives). Sans lui, la tâche s'annonce un peu plus compliquée pour les deux Français.

- L'OM est en net regain de forme: Certes, les Olympiens n'ont battu "que" Arles-Avignon (3-0) et Sochaux (2-1). Mais ces deux succès montrent bien qu'après les deux défaites initiales face à Caen (1-2) et Valenciennes (2-3), les hommes de Didier Deschamps ont fini par retrouver un peu de la confiance et de la sérénité de la saison dernière. Tout ce qu'il faut pour réussir un exploit Outre-Manche.

- L'infirmerie marseillaise est enfin vide: Fait unique depuis le début du nouvel exercice, Didier Deschamps dispose de l'intégralité de son effectif. Le retour de Souleymane Diawara notamment doit soulager le champion du monde 98 qui constatait trop d'errements défensifs jusque-là. De plus, le Sénégalais est un leader de vestiaire indispensable pour ce genre de match choc...

- L'OM n'a déjà plus le choix: La défaite au Vélodrome face au Spartak Moscou il y deux semaines (0-1) met déjà le club provençal dans une situation compliquée. Étant entendu que les Russes viendront à bout de Zilina, il faut que l'OM fasse un résultat contre Chelsea afin de préserver ses chances de qualification dans ce groupe F.

- Préparer au mieux le choc face à Saint-Etienne: Didier Deschamps ne doit pas oublier que samedi, c'est le leader stéphanois que l'OM ira défier. Afin d'oublier une éventuelle fatigue physique lors de cette rencontre, quoi de mieux de revenir de Londres le cœur léger et les trois points en poche? Car c'est bien connu, la victoire fait souvent oublier la douleur...

- Les attaquants marseillais ont faim de buts: Loïc Rémy et André-Pierre Gignac, qui n'ont toujours pas marqué sous leur nouvelle tunique, auront donc à cœur de réparer cela. Si l'ancien Niçois a l'excuse de s'être rapidement blessé, APG a de son côté énormément gâché lors des deux derniers matches. Il faut donc maintenant se montrer à la hauteur des espoirs.

- Didier Deschamps aime faire mal à Chelsea: L'ancien capitaine des Bleus a subi l'affront d'avoir été élu pire joueur de l'histoire du club londonien. Alors il se venge maintenant depuis les bancs de touche. En 2004, il avait d'ailleurs éliminé les Blues en demi-finale de la C1 avec Monaco (3-1, 2-2). A noter que comme aujourd'hui, Chelsea était coaché par un Italien à l'époque, Claudio Ranieri.

Bonus

- Brandao veut trouver un nouveau club: Le Brésilien va subir une séance de motivation spéciale pour ce match. Le plan machiavélique de Jean-Claude Dassier est le suivant: "Brandade" réalise une rencontre énorme à Stamford Bridge et pendant ce temps, en loges, JCD le vend à Roman Abramovitch comme le nouveau Drogba (le Shakhtar a fait la même à l'OM). Et hop, le tour est joué, l'OM échange Drogba contre Brandao.