Un transfert de Drogba à l'OM, une folie. Comme souvent dans le mercato

Le championnat de Chine terminé pour Didier Drogba, la rumeur d'un retour de l'avant-centre ivoirien à l'OM fait de nouveau les gros titres cette semaine. Problème de taille pour le club phocéen : le salaire du joueur.

C'est une rumeur, un fantasme qui revient comme un serpent de mer à chaque fenêtre des transferts du côté de la Canebière. Didier Drogba, auteur de 32 buts en 55 matchs lors de son unique et inoubliable saison marseillaise en 2003-2004, est en effet annoncé à l'OM dans les prochaines semaines. 

L'OM ou Chelsea pour Didier Drogba ?

La raison ? L'international ivoirien vient d'achever le championnat chinois avec son club de Shanghai Shenua, et chercherait un point de chute pour entretenir la forme avant de rejoindre la sélection ivoirienne, avec laquelle il disputera la CAN dans deux mois. Pour ce faire, l'entourage de Didier Drogba espère obtenir une dérogation de la FIFA pour qu'il puisse se faire prêter pendant deux mois dans un club européen avance le 10 Sport, comme ce fut le cas pour Beckham à Milan ou plus récemment Thierry Henry avec Arsenal.

Une donnée qui n'aurait pas échappé à l'OM et selon RMC, les dirigeants olympiens souhaiteraient voir l'ancien buteur de Chelsea effectuer une pige dans la cité phocéenne. Voire terminer la saison à Marseille puisque le club de Shanghai serait semble t-il disposé à le libérer définitivement. Deux problèmes de taille semblent rendre la transaction quasiment impossible cependant : Chelsea qui le courtise également et le salaire du joueur.

Un salaire inabordable pour l'OM

Si aucun média chinois n'a pour l'heure infirmé ou confirmé ces rumeurs de départ de Didier Drogba vers l'OM, c'est sans doute car l'information paraît quelque peu farfelue. Vincent Labrune a bien effectué un déplacement en dans l'empire du milieu cette semaine. Mais rien ne dit que ce voyage avait pour but de négocier un hypothétique retour de Drogba au bercail. Il est également nécessaire de rappeller que l'OM avait bien tenté de s'attacher les services de son ancienne vedette, mais s'est heurté aux exigences financières de la star ivoirienne, qui mène de grands projets dans son pays (constructions de cinq hôpitaux de haut standing en Côte d'Ivoire) notamment, et percevrait 248 000 euros hebdomadaires.

Alors pourquoi en serait-il autrement moins de 6 mois plus tard ? D'autant qu'en cas de pige effectuée sur le Vieux-Continent par le champion d'Europe 2012 avec Chelsea, le club londonien serait à l'affût pour accueillir de nouveau le meilleur joueur de son histoire et plus à même de répondre aux émoluments princiers perçus par Drogba. Alors à moins que les supporteurs ne prennent l'initiative de lancer un nouveau "Drogbathon", comme ce fut le cas en 2008 (déjà) pour faire revenir le héros du peuple marseillais au bercail, le Vélodrome n'est pas prêt d'entonner à nouveau des "Didier Drogba la la la la la" de sitôt.