Zlatan Ibrahimovic

Dimanche soir, c'était le match à ne pas rater en Ligue 1... Mais entre l'autre grande affiche de foot (Barça-Real) et le lancement de la nouvelle chaîne D8, peut-être avez vous manqué le Clasico à la française. Séance de rattrapage express avec quelques petites anecdotes bien sympas.

Gignac pique presque la vedette à Ibra

On attendait Zlatan Ibrahimovic au tournant, et on n'a pas été déçu. Ibra a inscrit deux buts en deux minutes, aussi magnifiques l'un que l'autre. Une aile de pigeon sur corner et un coup-franc de 30 mètres ultra-puissant. Mais une fois n'est pas coutume, le Suédois a du partager la vedette avec... André-Pierre Gignac. Le numéro 10 marseillais a ouvert la marque et ensuite égalisé pour faire chavirer deux fois de bonheur tout le Vélodrome. Finalement, c'est pas si étonnant quand on met les deux meilleurs buteurs de Ligue 1 sur la même pelouse...

"Il faudra leur marcher dessus"

Avant la rencontre, Benoît Cheyrou voulait "marcher" sur les Parisiens, Jallet souhaitait "mettre des gifles" aux Marseillais. Finalement, ni l'un ni l'autre n'aura mis en exergue ses prédictions. Pour ce qui est de la boite à gifles en revanche Morgan Amalfitano a été bien inspiré. Le milieu de terrain marseillais a passé plus son temps à vouloir faire mal à son adversaire qu'à jouer au ballon. Sa victime préférée ? Blaise Matuidi. Avec notamment une belle gifle à la pause. Tony Chapron a tenté de calmer tout ce petit monde à la mi-temps. Amalfitano aura joué 73 minutes... sans prendre le moindre carton.

Le chiffre du Clasico

4. Comme le nombre de buts dans cette rencontre. Comme le nombre de doublés d'Ibrahimovic depuis son arrivée en Ligue 1. Comme le nombre de doublés lors de cette soirée de Clasico entre l'OM, le PSG, le FC Barcelone et le Real Madrid. Cristiano Ronaldo et Lionel Messi se sont répondus coup pour coup un peu plus tôt dans la soirée de dimanche pour un score identique à celui d'OM-PSG (2-2). Ronaldo, Messi, Ibrahimovic, Gignac. Cherchez l'erreur.

L'anecdote du Clasico 

Zlatan Ibrahimovic a beau avoir été un peu eclipsé par la prestation d'André-Pierre Gignac, la popularité du Suédois reste quand même un cran au-dessus du Martégal. Ainsi, avant même le début de la rencontre, la célèbre tradition de l'échange de maillot de fin de match était réglée comme du papier à musique. Zlatan donnerait son maillot à... Popescu. La toute nouvelle recrue marseillaise a fait jouer ses relations pour récupérer le précieux item. Comment ? C'est tout simple: au piston ! Le-dit Popescu a le même agent qu'un certain Adrian Mutu (qu'il rejoindra à Ajaccio la saison prochaine), le-dit Mutu qui est un très proche de... Zlatan. Un petit coup de fil et le tour était joué. En revanche, l'histoire ne dit pas qui a récupéré le maillot de Gignac... 

Les 5 tweets du Clasico

@BRLTV (lien non disponible): #OM-PSG et #BarçaRealMadrid en même temps, c'est quand même incensé en 2012 non ? 

@PascalPraud (lien non disponible): Je me réjouis que Joe Barton ne soit pas sur le terrain de cet OM/PSG. 

@Mansour_Loum (lien non disponible): Dire qu'il y a tout juste quelques mois c'est ce même public qui crachait sur Gignac. Les vestes des Winners sont bien réversibles. #OMPSG 

@Shackelpopoulos (lien non disponible): #OMPSG Pendant la mi-temps, les joueurs ont dû regarder le lancement de D8. 

@mathieumadenian (lien non disponible): Au vu des drapeaux au vélodrome , le Che a du jouer à Marseille ...