Taye Taiwo et Stéphane M'Bia

Taye Taiwo et Stéphane M'Bia seront entendus par le Conseil National de l'Ethique le 5 mai prochain suite à leur comportement en marge de la victoire de l'OM en finale de la Coupe de la Ligue contre Montpellier (1-0).

Taye Taiwo risque gros pour son comportement après la victoire de l'OM en finale de la Coupe de la Ligue contre Montpellier (1-0). Le latéral gauche marseillais s'était rendu coupable de chants hostiles aux supporteurs parisiens au micro du Stade de France. La LFP a donc décidé de le convoquer devant le Comité National de l'Éthique le 5 mai prochain où une décision sera prise quant à une éventuelle sanction.

Laurent Davenas, président du CNE, a expliqué à RMC que le joueur risquait "un, deux ou trois matches de suspension ferme". Malgré les excuses qu'il a présentées, Taiwo n'échappera sans doute pas au couperet: "C’est la moindre des choses qu’on pouvait attendre de lui. Mieux vaut des excuses que pas du tout." Par ailleurs, son cas pose problème: "Cela ne va pas être évident pour nous car il ne faut pas cela fausse la fin du championnat. Je ne sais pas ce qu’on va faire. C’est une décision collective." Stéphane M'Bia est également convoqué avec son coéquipier pour s'être trouvé à ses côtés au moment des faits.