Mathieu Valbuena n'offre pas le victoire à l'OM face à Nice

Dans le cadre de la douzième journée de Ligue 1, Marseille accueillait Nice au Vélodrome. La bande à Élie Baup n'est pas parvenue à s'imposer, récoltant le match nul 2-2. Elle pourra regretter longtemps le pénalty raté de Mathieu Valbuena.

Face à l'OGC Nice, l'OM aura souffert. Ultra-dominatrice en première période, la bande à Baup a complètement noyé les coéquipiers d'Ospina. Dans une formation en 4-2-3-1, Marseille a failli débloquer le score par l'intermédiaire de Benoît Cheyrou à la 6e, mais le joueur rate l'immanquable en ne cadrant pas sa frappe. Une dizaine de minutes plus tard, c'est Jordan Ayew et Mathieu Valbuena qui auraient pu donner l'avantage aux Phocéens, mais leur frappe sont contrées. À la 27e, l'arbitre, M. Ennjimi accorde un pénalty aux Olympiens, suite à une faute de Gomis sur Amalfitano. Valbuena s'élance, mais sa frappe est repoussée par un David Ospina bien inspiré. À force d'efforts, l'OM va parvenir à débloquer la mise, grâce à André Ayew. Sur un bon centre de Valbuena, le Ghanéen trompe le Colombien. Il était en revanche clairement hors-jeu.

Juste avant la mi-temps, les joueurs de Claude Puel auraient pu égaliser, mais la frappe de Eysseric vient s'écraser sur le poteau. À la pause, l'OM mène logiquement au score, après avoir dominé de fond en comble la première partie du match. Au retour des vestiaires, Nice semble métamorphosé. À la 50e, les Aiglons obtiennent un coup franc. Bauthéac le frappe, et Cvitanich, oublié de tout marquage au second poteau, place une tête plongeante qui fait mouche. Dix minutes après, un nouveau coup franc de Bauthéac trompe Mandanda, mais le but est annulé. Civelli, hors-jeu, a fait action de jeu. Alors qu'ils étaient dans une bonne période, les Niçois vont concéder un deuxième but, par l'intermédiaire de Valbuena. L'international tricolore a profité d'un ballon repoussé par la barre pour aggraver la mise. Il inscrit au passage son premier but de la saison en L1. En fin de match, c'est un ancien Marseillais qui va crucifier l'OM, Abriel. À la 89e, il inscrit lui aussi son premier but de la saison et permet aux siens de repartir avec le point du match nul.

Au terme de la rencontre, la bande à Vincent Labrune pourra clairement s'en vouloir, après avoir dominé la première période de la tête aux pieds. Elle repasse provisoirement première au classement, en attendant le match du PSG ce dimanche soir. Nice remonte à la 14e position.