Les frères Glazer, propriétaires de Manchester United

Les Red Devils accusent une baisse globale de leurs revenus de 3,3%. Principale cause, l'absence du club en huitièmes de finale de la Ligue des Champions 2011-2012.

Quand on vous dit que la Ligue des Champions est d'une importance cruciale pour un club... Cette semaine, en présentant pour la première fois les revenus de Manchester United depuis son introduction en bourse, les dirigeants de l'équipe anglaise ont fait état d'une baisse de 3,3% pour ces derniers. Principale raison expliquant que le déjà très respectable de chiffre de 398 millions d'euros se soit légèrement affaissé : l'absence de participation aux huitièmes de finale de la C1 la saison passée.

Billetterie et droits télé en baisse, sponsoring en hausse 

Piteusement éliminés par le FC Bâle et le Benfica Lisbonne, les Red Devils ont en effet vu leurs droits télé diminuer de 11,3%, tandis que la billetterie prenait un cinglant -10,9% dans les dents. Pas très étonnant quand on sait qu'en plus, l'équipe dirigée par Sir Alex Ferguson, reversée en Europa League grâce à sa 3e place en phase de groupe de la C1, n'a pas été non plus très loin dans la deuxième compétition européenne, en se faisant sortir en huitièmes de finale par l'Athletic Bilbao, futur finaliste de l'épreuve. 

Mais heureusement pour le propriétaires du club, il y a un bon dieu pour des institutions comme Manchester United, qui lui a permis de voir ses revenus commerciaux augmenter de 13,7%, atteignant le chiffre démentiel de 145 millions d'euros pour la saison 2011-2012. Tout ça grâce à la vente de maillots supplémentaires et l'arrivée de nouveaux sponsors. Pour mémoire, le Real Madrid a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 510,4 millions d'euros. La preuve que même surendettés, les clubs les plus riches du monde restent toujours les mêmes. Manchester United solidement accrochée à la 3e place des clubs les plus riches du monde derrière le Real et le FC Barcelone malgré une saison vierge de titres et un parcours décevant en Europe, c'est la fratrie Glazer qui va être contente...