Auteur d'un triplé, samedi, face à Aston Villa, Chicharito a permis à Manchetsre United de l'emporter (3-2) à Villa Park.

Auteur d'un triplé, samedi, face à Aston Villa, Chicharito a permis à Manchester United de l'emporter (3-2) à Villa Park. Les Red Devils ont pourtant été menés 2-0.

Cela va devenir une coutume. Sur ses 8 victoires en Premier League, Manchester United avait été mené par 4 fois. Face à Aston Villa, samedi, les Red Devils l'ont finalement joué comme à l'accoutumée. Menés 2-0 après 50 minutes de jeu à Villa Park, les hommes de Sir Alex Ferguson ont remonté le score pour finalement s'imposer 3-2. Une remontée fantastique signée Javier Hernandez, auteur d'un triplé.

Chicharito, man of the match 

Mais il n'y avait pas que Chicharito, samedi, sur la pelouse de Villa Park. Il y avait aussi un excellent Andreas Weimann. L'Autrichien profitant de l'apathie de la défense mancunienne, a ouvert la marque avant la pause (45e), avant d'assommer les Diables avec un doublé (50e) sur un magnifique service d'Agbonlahor, au retour des vestiaires. C'est le moment que choisissent alors les coéquipiers de Van Persie pour se réveiller.

8 minutes seulement après le deuxième but Villain, c'est donc Hernandez, entré 10 minutes plus tôt, qui débridait la machine diabolique en glissant la balle entre les jambes de Guzan (58e). Le but de l'espoir suivi, 5 minutes plus tard, du but de l'égalisation, venu des pieds du Mexicain sur une belle remise de Raphael (63e). A 2-2, Aston Villa, sonné, n'abdique pas et Weimann est même tout près du triplé (66e) face à un De Gea décisif. Mais le dernier mot, c'est bien United qui l'aura. Et le salut mancunien viendra d'un coup franc excentré botté par Van Persie et transformé de la tête par Chicharito. Pas de doute que le prestation de l'ancien des Chivas va bousculer la hiérarchie des artilleurs de Sir Alex Ferguson...