Malgré Robin Van Persie, Manchester United n'a pu éviter la défaite (1-0) à Norwich lors de la 12e journée de Premier League

Les Red Devils n'ont rien pu faire face au réalisme des Canaries, concédant une défaite (0-1), et laissant ainsi Manchester City partir seul en tête du championnat anglais.

Irrégulier en championnat, Norwich a tout de même pour habitude de donner du fil à retordre au gros calibre de la Premier League. Manchester United, qui se déplaçait à Carrow Road ce samedi, l'a encore constaté. Les Canaries, héroïques, ont donné une leçon de réalisme (1-0) à des Red Devils trop pâles pour les inquiéter.

John Ruddy, héroïque 

Une victoire de prestige acquise à la grinta. Car Norwich a surtout fait preuve d'une grosse résistance, à défaut de pouvoir créer du jeu, Chicharito (4e), Young (16e et 42e) et Van Persie (40e) butant, comme souvent sur une arrière garde jaune bien organisée, voire sur un John Ruddy en apesanteur. Contre toute attente, c'est donc les hommes Chris Hughton qui vont trouver la faille, à l'heure de jeu (60e) grâce à une tête lobée de Pilkington. Les Canaries manqueront même de corser l'addition, Howson lancé seul face à Lindegaard (90e), manquant l’immanquable. Il faudra toutefois deux nouveaux exploits de John Ruddy, en fin de match, pour sauver Norwich. Le premier sur une déviation de Bassong de la tête vers son propre but (90+2), le second sur une belle frappe de Welbeck à l'entrée de la surface (90+4).

Manchester est le deuxième "gros" à tomber en cette 12e journée de Premier League, après Chelsea à West Bromwich (1-2). Deux défaites qui profitent à Manchester City, victorieux (5-0) d'Aston Villa, qui prend seul la tête du championnat.