Cristiano Ronaldo n'est pas encore au PSG

L'attaquant du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a tenu a calmer les rumeurs qui l'envoie avec insistance, au PSG très prochainement.

"Je suis bien au Real, et je vais continuer ici. Après le futur, seul dieu le maîtrise. Dans la vie tout est possible, nothing is impossible (sourires)". En quelques phrases lâchées à France Football, Cristiano Ronaldo a parfaitement résumé le flou qui entoure sa situation actuelle au Real Madrid.

Les autres projets ne l'intéressent pas

La rumeur qui secoue en ce moment la planète football, fait état d'une offre à venir de 100 millions d'euros, assortis d'un contrat à 18 millions d'euros annuels, préparée par le PSG pour arracher le Fred Astaire du Football au Real Madrid. Rien ne semble pouvoir entraver la montée en puissance du club francilien, dont le projet pharaonique de devenir l'un des clubs les plus influents du monde, fait parler aux quatre coins de la planète. "Non cela ne m'intéresse pas", a affirmé CR7. "Pas plus celui de Paris, que celui de Manchester ou Chelsea. C'est vrai, ce sont tous de très grands clubs. Pour leur ego personnel, tous les joueurs aiment que de tels clubs pensent à eux. Mais personnellement, cela ne me passe pas par la tête. Je suis là, et je veux gagner ici". Une mise au point du Lusitanien qui a le don d'être claire.

"Si je jouais pour l'argent, je serais déjà dans un autre club" 

Ronaldo, qui essaye quelque peu de soigner son image de garçon antipathique en ce moment, a tenu à rappeler qu'il ne court pas après l'argent. "Je ne joue pas pour l'argent, je joue pour la passion du ballon, pour l'amour des maillots que je porte. Si je jouais pour l'argent, sûr que je serais dans un autre club", a confié celui qui, contrairement à Messi, doit partager 50% de l'exploitation de son image avec le club merengue. Concernant le Ballon d'Or, Cristiano n'a pu s'empêcher une sortie qui lui ressemble, pleine d'honnêteté. "Si je pouvais, je voterais pour moi même", a t-il confié. "Il n'est pas bon d'être trop humble. Au Portugal, nous disons que trop d'humilité est en fait de la vanité". Une déclaration qui ne manquera pas une nouvelle fois d'être reprise et interprétée...