Lugano et Ceara

Si l'effectif du PSG compte bien cinq joueurs sud-américains, il n'y que trois extra-communautaires, ce qui laisse encore une place à prendre.

Le Paris-Saint-Germain s'active sur le marché des transferts pour engager un nouvel attaquant. C'est Carlo Ancelotti lui-même qui l'a annoncé par l'intermédiaire de la presse italienne. Mais quels sont vraiment les moyens du club pour prendre des renforts ? On sait que financièrement, il ne devrait pas y avoir de souci pour les dirigeants qataris puisque le chéquier est déjà sorti. Mais sur le plan administratif, Paris n'échappe pas aux lois du football hexagonal. Les limites imposées par la LFP mentionnent en effet quatre joueurs extra-communautaires.

Plus qu'une place pour un Sud-Américain

Actuellement, l'effectif du PSG compte plusieurs joueurs qui évoluent pour des sélections d'Amérique du Sud. Mais Javier Pastore et Diego Lugano possèdent un passeport italien. Depuis leur arrivée en Europe, ils ont tous les deux fait jouer leur ascendance pour devenir des bi-nationaux, et ne plus engorger leur club. De son côté, le Brésilien Nenê a passé 5 saisons en Espagne et a donc obtenu le passeport espagnol. L'Ivoirien Siaka Tiené bénéficie quant à lui du statut communautaire grâce à l'arrêt Cotonou, qui permet aux joueurs africains (entre autres), d'avoir un permis pour jouer en Europe.

Mais selon Le Parisien, il reste donc 3 joueurs extra-communautaires :  Milan Bisevac (Serbie), Ceara, et Maxwell (Brésil). Ce qui, selon les règles de la LFP, ne laisse plus qu'une place pour un joueur étranger ne bénéficiant pas d'un passeport européen. Si Kaka a bien le précieux sésame italien, Carlos Tevez et Pato ne l'ont pas. 

Découvrez la fiche du PSG (lien non disponible)

Lire aussi:

PSG: Jorge Fucile à la place de Maicon ?

Inter Milan : Ranieri doute de Tevez, le PSG revient en force