La presse catalane

Les journaux de Catalogne et d'Amérique du Sud s'amusent de la défaite du Real. Les "Unes" des quotidiens ne sont pas tendres avec les troupes de Manuel Pellegrini.

Avant que Barcelone ne joue son match retour contre Stuttgart, la presse catalane jubile de l'élimination du Real Madrid. Les deux plus grands quotidiens de la région ont le même titre: KO. "La 'Galaxie II' termine dans un trou noir" explique le journal Sport qui fait référence à la deuxième génération de Galactiques qui promettait de tout dévaster sur son passage. Les chroniqueurs n'hésitent pas à remuer le couteau dans la plaie : "Humiliant." "Fracas galactique". En n'oubliant pas de préciser que le Real n'a pas passé les huitièmes de finale de la Ligue des Champions depuis six ans. El Mundo Deportivo  se délecte: "Adieu la dixième" en référence à un hypothétique dixième succès en C1 et ajoute que l'Olympique Lyonnais a donné "un récital au sein même de Santiago Bernabeu pendant que le public s'opposait au projet galactique".

En Argentine, Olé s'est montré aussi original en écrivant "Bouuuuh, je suis Lyon", en arguant que l'OL est devenu le "fantôme", soit la bête noire, du Real Madrid après trois bons résultats face au club espagnol en six ans. Au Brésil, Globoesporte affirme que Kaka a été "absurde", "une prestation que le public pourrait avoir du mal à pardonner". Enfin au Mexique, Reforma estime que l'Olympique lyonnais "a expédié" le Real Madrid à la maison.